Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le rebond du SMI lundi est notamment dû à un phénomène de reprise technique après les pertes de la semaine dernière, estiment des courtiers (archives).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

La Bourse suisse a débuté la semaine nettement dans le vert lundi, après avoir connu un accès de faiblesse la semaine passée. L'indice vedette Swiss Market Index (SMI) a gagné 1,16%, clôturant à 7824,95 points.

Le SLI a gagné 0,86% à 1202,55 points et le SPI 1,03% à 8455,06 points. Sur les trente blue chips, 22 ont gagné du terrain et huit en ont perdu.

Les courtiers parlent de reprise technique après les pertes de la semaine dernière, portée par quelques données conjoncturelles et le soulagement de la décision du gouvernement grec d'adopter de nouvelles mesures d'économies.

En l'absence d'actualité notable, la séance s'est déroulée dans le calme. Les investisseurs étaient déjà dans l'attente des résultats de plusieurs acteurs économiques importants cette semaine, à commencer par Credit Suisse et Adecco mardi.

Les autres places européennes ont aussi gagné du terrain. Dans un commentaire, la Banque cantonale de Zurich a relevé que les politiques monétaires très accommodantes des banques centrales constituent un filet de sécurité pour les marchés des actions.

Roche et Novartis portent le SMI

Une bonne partie des gains du SMI a reposé sur l'avance des deux géants pharma Roche (+2,6%) et Novartis (+1,8%). Ces deux titres font partie de ceux qui ont le moins bien marché depuis le début de l'année, avec des replis respectifs de 15% et 18% jusqu'à la fin de la semaine passée, ont relevé des courtiers. Le troisième poids lourd, Nestlé, est resté un peu en retrait avec un gain de 0,6%.

Galenica (+3,0%) a nettement progressé après que Vifor Fresenius Medical Care Renal Pharma, coentreprise de Galenica et Fresenius Medical Care, a conclu avec l'américain Opko Health un accord de licence pour le développement et la commercialisation du médicament Rayaldee.

A la veille de ses chiffres trimestriels, Adecco a gagné 1,7%: après que ses concurrents ont publié de bons chiffres, le géant du travail temporaire pourrait surprendre en bien avec une évolution positive en France.

Possible perte pour Credit Suisse

Egalement à la veille de la publication des chiffres trimestriels, Credit Suisse a perdu -0,1%. La banque devrait dévoiler mardi une perte nette de 474 millions de francs au premier trimestre, selon les analystes de l'agence financière awp. L'établissement a annoncé dimanche placer sa division gestion d'actifs sous la double direction de ses unités gestion de fortune et banque suisse.

UBS a en revanche gagné 0,9%, se reprenant un peu des pertes de la semaine passée après ses propres chiffres trimestriels et Julius Baer a progressé de 1,6%.

LafargeHolcim (-1,3%) a pris la lanterne rouge. Le cimentier franco-suisse publiera ses chiffres trimestriels jeudi, tout comme les assureurs Zurich (+1,0%) et Swiss Life (-0,5%). Dans le camp des perdants, on trouve aussi Aryzta (-0,9%), Sika (-1,2%) et ABB (-0,6%).

Parmi les gagnants, Actelion était traitée hors dividende, mais s'est tout de même adjugé +1,0%. Lonza, Sonova et Swiss Re ont tous deux pris 1,8%.

ATS