Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Bourse suisse s'est maintenue dans le vert vendredi. L'indice réunissant les 20 valeurs vedettes, le Swiss Market Index (SMI), a gagné 0,23%, clôturant à 9346,56 points. En comparaison hebdomadaire, il est toutefois en recul de 0,7%.

Le SLI a pris 0,05% à 1387,27 points et le SPI 0,24% à 9485,21 points. Parmi les 30 titres les plus importants, la moitié a terminé en hausse et l'autre en baisse.

Le marché s'est remis doucement des interventions de la Banque centrale chinoise (PBOC). Par conséquent, les investisseurs ont fait preuve de prudence à la veille du week-end. La Grèce est également revenue sur le devant de la scène, après une réunion de l'Eurogroupe sur un troisième plan d'aide. Les données conjoncturelles des Etats-Unis publiées vendredi après-midi n'ont pas eu d'impact significatif sur les cours.

Nestlé toujours dans le vert

Dans le détail, Swiss Life (+1,6%) a pris la tête du peloton du SMI, après la présentation de ses résultats semestriels. L'assureur-vie a amélioré son bénéfice malgré des effets de change négatifs. Il a également dépassé les prévisions des analystes.

Schindler (+1,3%) a également été recherché après la publication de ses résultats intermédiaires. Le fabricant d'ascenseurs et d'escaliers roulants a réalisé un chiffre d'affaires en hausse. Il a aussi amélioré sa rentabilité opérationnelle au premier semestre 2015. Le rabotage des ambitions de croissance formulées par la direction est en ligne avec les attentes du marché.

Bâloise (+1,4%) et le numéro un mondial du travail temporaire Adecco (+1,1%) ont aussi gagné du terrain. Le titre du spécialiste de l'intérim a profité après la publication de ses chiffres mardi du relèvement de sa note par Credit Suisse, à "outperform", contre "neutral" précédemment.

Nestlé (+1,1%) est resté dans le vert, après un bond de 3% enregistré la veille dans la foulée de la présentation de ses chiffres semestriels. Plusieurs instituts financiers ont relevé leur objectif de cours. Et JPMorgan a confirmé sa recommandation d'achat de l'action.

Transocean poursuit sa baisse

Du côté des perdants, Transocean (-2,7%) et LafargeHolcim (-1,3%) ont terminé en bas du tableau. L'action Sika (-1,1%) a été plombée par les incertitudes persistantes liées au feuilleton juridique concernant la prise de contrôle visée par Saint-Gobain, affirment des observateurs.

ABB et Givaudan (-0,7% chacun) ont également essuyé des pertes. Zurich (-0,3%) a aussi cédé un peu de terrain, contrairement aux autres assureurs cotés au SMI/SLI. Swiss Re termine par contre en légère hausse de 0,2%.

Basilea en hausse

Sur le marché élargi, Dätwyler (+0,6) a marqué le pas après la publication de ses résultats semestriels. Le fabricant de boîtiers et composants industriels Phoenix Mecano (action -0,4%) ainsi que la société pharmaceutique Basilea (action +1,5%) ont également dévoilé leurs résultats intermédiaires.

Addex (+4,2%) a également été fortement courtisé, avidement recherché après l'annonce de résultats positifs pour sa molécule dipraglurant dans le traitement de la maladie de Parkinson (PD). Orell Füssli (+3,5%) a profité de l'annonce de l'émission de nouveaux billets de banque par la BNS à partir d'avril 2016.

ATS