Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Bourse suisse a bouclé son ultime séance de l'année 2015 dans le rouge. L'indice vedette Swiss Market Index (SMI) a clôturé mercredi en baisse de 0,73% par rapport à la veille pour s'établir à 8818,09 points.

Après une ouverture encore positive, le SMI a vu ses gains s'effriter jusqu'en milieu de journée, puis il est repassé au rouge sur la fin de l'après-midi, accentuant ses pertes dans la dernière demi-heure de transactions. La faiblesse de Wall Street en début de séance a pesé sur l'ambiance.

Le SLI a cédé 0,59% à 1331,92 points et l'indice élargi SPI 0,65% à 9093,97 points. Sur les trente blue chips, 24 ont reculé, cinq avancé et Aryzta a terminé à l'équilibre.

Sur l'ensemble de l'année, le SMI aura perdu près de 2%, son premier recul après trois exercices de hausse ininterrompue. L'année aura été passablement mouvementée avec le choc de l'abandon du cours plancher du franc face à l'euro en janvier et, en décembre, la décision de la Réserve fédérale américaine d'augmenter son taux directeur.

Petite baisse en 2015

Par rapport à fin 2014, le SMI a perdu 1,8%. La fourchette de quelque 1700 points va de 9537,9 points, plus haut atteint en août, à 7852,83 points, plus bas en janvier après la décision de la BNS. Le SLI finit l'année sur un gain minime de 0,1%, alors que le SPI aura lui gagné 2,7%.

Avec un gain de 4%, Julius Baer a fait de loin la meilleure performance du jour. Le gestionnaire de fortune a conclu un accord de principe avec le bureau du procureur du district sud de New York pour régler son différend fiscal aux Etats-Unis. L'établissement n'a pas précisé l'amende qu'il allait payer aux autorités américaines.

Les autres gagnants sont LafargeHolcim (+0,3%), Galenica (+0,2%) et Lonza (+0,2%). A l'inverse, les plus gros perdants sont Swiss Re (-1,6%), UBS, Richemont et SGS (chacun -1,0%).

Galenica vainqueur de l'année

Au niveau du bilan annuel, le gagnant incontesté est le groupe bernois actif dans la santé Galenica, dont l'action a presque doublé de valeur. Avec un gain de 45%, Lonza suit loin derrière. L'action du groupe chimique bâlois a poursuivi sur la tendance haussière en cours depuis mi-2012 et a entre-temps dépassé son niveau de 2008.

Sika et Syngenta affichent toutes deux un gain de 22%. Sika reste englué dans la querelle autour de la prise de contrôle par le français Saint-Gobain, alors que Syngenta est sous pression de ses actionnaires pour participer à la consolidation de la branche de l'agrochimie, via une fusion ou une vente de l'entreprise. Swiss Re a gagné près de 20% et UBS 15%.

Dans le camp des perdants, Aryzta a perdu 33%, après plusieurs avertissements sur résultats au cours de l'année. Transocean (-32%) a été plombée par la baisse des prix du pétrole.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS