Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Bourse suisse a reculé sur un large front lundi. Dans le sillage d'indications préalables faibles, le SMI a terminé dans le rouge, perdant 1,72% (achives).

KEYSTONE/ENNIO LEANZA

(sda-ats)

La Bourse suisse a démarré la semaine dans le rouge. L'indice Swiss Market Index (SMI), qui regroupe ses principales valeurs, a terminé en baisse de 1,72% à 8165,05 points.

Le SLI a cédé 1,35% à 1240,23 points et le SPI 1,19% à 8901,56 points. Les trente blue chips ont fini dans le rouge. Dans le sillage d'indications préalables faibles, le SMI avait ouvert nettement dans le rouge. Par la suite, il a tendu à réduire quelque peu ses pertes, avant de finir à nouveau nettement plus bas dans le sillage du début de séance négatif à Wall Street.

Les valeurs financières ont particulièrement souffert. UBS a perdu 2,8% et Credit Suisse 2,5%. Le fantôme Lehman Brothers est de retour: selon de récentes informations, les autorités américaines vont réclamer des milliards de dollars de pénalité à la Deutsche Bank pour son implication dans l'affaire des subprimes.

Selon le magazine "Focus", la chancelière Angela Merkel a exclu tout soutien de l'Etat et toute ingérence diplomatique dans le conflit entre les autorités US et la grande banque allemande. Julius Bär (-2,1%), Swiss Life (-1,8%) et Zurich (-1,7%) ont fortement reculé aussi.

Aryzta a perdu 2,0%. Le boulanger industriel a fait état d'une croissance organique contenue au 4e trimestre, largement inférieure à ce qu'attendaient les analystes. Vontobel a confirmé son attitude prudente à l'égard de l'entreprise. Le titre avait nettement progressé vendredi et des prises de bénéfices expliquent donc aussi le recul du jour.

L'action du cimentier franco-suisse LafargeHolcim (-2,2%) a aussi nettement fléchi. La semaine passée, elle avait cependant fait partie des gros gagnants avec un gain de plus de 7%. Sonova (-1,8%) a aussi fortement reculé, sans information spécifique.

Les deux poids lourds pharma Novartis (-1,5%) et Roche (-1,4%), ont pesé sur l'indice, alors que Nestlé (-0,9%) a comparativement mieux résisté. Avec un recul de 0,4%, Adecco a bien limité la casse. Sika (-0,2%) fait partie des plus gros gagnants depuis le début de l'année, avec un gain de plus de 30%.

Sur le marché élargi, Cham Paper a gagné 1,1% après que les citoyens de la commune de Cham ont accepté des projets de développement sur le site industriel du groupe. Calida (+1,4%) et Rieter (+1,3%) ont aussi fini dans le vert.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS