Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

En Suisse, la saison des résultats continue cette semaine (archives).

KEYSTONE/ENNIO LEANZA

(sda-ats)

La Bourse suisse a terminé sur une note positive lundi, en accélérant légèrement en fin de séance. L'indice vedette SMI a oscillé dans une fourchette relativement étroite d'une trentaine de points tout au long de la journée et a fini sous les 9000 points.

A la clôture, le SMI a gagné 0,44% à 8970,74 points, avec un plus haut à 8982,9 et un plus bas à 8952,19. Le SLI a pris 0,41% à 1470,74 points et le SPI de 0,36% à 10'391,19 points. Sur les 30 valeurs vedettes, 22 ont fini en hausse, six en repli et Swisscom et Vifor stables.

Données positives

Wall Street a ouvert en hausse lundi soutenue par des données de l'emploi favorables de vendredi, tant sur le plan des créations de postes que des salaires, dont la progression a été modérée. Ainsi le spectre d'une hausse trop rapide de l'inflation, conduisant à un relèvement brutal des taux, s'est quelque peu éloigné.

Les données de l'emploi américaines laissent à penser que la Réserve fédérale américaine (Fed), ainsi que la Banque centrale européenne (BCE) vont pouvoir poursuivre leur retour très progressif à une politique monétaire moins accommodante. Dans cette optique les données sur l'inflation américaine attendues mardi seront scrutées avec grande attention.

En Suisse, la saison des résultats continue cette semaine avec, ce lundi, les chiffres de Tornos, Mikron, Belimo, VAT et IVF Hartmann. Le boulanger industriel Aryzta a révélé pour sa part ses résultats semestriels. Sensirion et Medartis ont par ailleurs présenté leurs projets respectifs d'IPO sur SIX.

Dufry se distingue

Dufry (+1,6%) s'est distingué comme le plus grand gagnant, suivi des bancaires. UBS (+1,2%), Julius Baer (+1,0%) et Credit Suisse (+0,9%) ont complété le peloton de tête.

Les assurances ont eu le vent en poupe, Zurich (+0,8%), Swiss Life (+0,6%), Bâloise (+0,5%) et Swiss Re (+0,4%) ayant toutes terminé dans le vert. Zurich Insurance a annoncé avoir renforcé son activité d'assurance voyage Cover-More en Amérique latine grâce à diverses acquisitions. Le groupe zurichois a mis la main sur un total de 19 sociétés spécialisées dans ce secteur pour un montant non précisé.

Dans le camp des poids lourds, Novartis et Roche (chacun +0,4%) ainsi que Nestlé (+0,3%) ont tous les trois fini en hausse. Le président de Novartis pour la Suisse, André Wyss, a démissionné de ses fonctions "afin de poursuivre sa carrière en dehors de l'entreprise". D'autres changements à la direction sont également intervenus.

Semestre difficile pour Aryzta

Lanterne rouge, Aryzta (-2,3%) a connu un premier semestre 2017/18, clos fin janvier, très difficile. La contre-performance était toutefois attendue, après un nouvel avertissement sur résultats fin janvier, le cinquième d'affilée. Le groupe zurichois est parvenu à dépasser certaines prévisions des analystes.

Dans son commentaire, UBS a estimé que le titre restera sujet à la volatilité. Pour la BC de Zurich, si les ventes en Amérique du Nord sont un peu meilleures que prévu, l'activité en Europe a déçu. Baader Helvea craint que les restructurations en cours ne soient accompagnées de coûts supplémentaires. Pour Vontobel, les coûts de restructuration sont importants et devraient continuer à l'être.

Outre Aryzta, on retrouvait parmi les grands perdants le bon Schindler (-1,5%) ABB (-0,6%) et Sika (-0,3%).

Société Générale a abaissé l'objectif de cours de Clariant (+0,2%) et a confirmé "buy". Après que Clariant s'est défendu avec succès contre les attaques de White Tale et a trouvé en Sabic un nouvel actionnaire de référence, les analystes s'attendent à une reprise de la croissance.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS