Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'action Swiss Life a terminé en tête du SMI mercredi (archives).

KEYSTONE/CHRISTIAN MERZ

(sda-ats)

La Bourse suisse a fini sur une note positive mercredi, avec une nette remontée dans la dernière heure de transactions. Les marchés ont accueilli fraîchement, mais sans panique. la décision de Donald Trump de retirer les Etats-Unis de l'accord nucléaire iranien.

A New York, Wall Street gagnait du terrain en début de séance, par un rebond des cours du pétrole au lendemain de l'annonce par Donald Trump du retrait américain de l'accord nucléaire iranien.

Les courtiers "intègrent l'hypothèse que l'offre de pétrole iranienne sera sans doute réduite et que les cours du pétrole devront porter une prime de risque géopolitique" supplémentaire, a affirmé Patrick O'Hare de Briefing.

Le SMI a terminé en hausse de 0,44% à 8984,10 points, son plus haut du jour et avec un plus bas à 8926,19 points. Le SLI a gagné 0,45% à 1486,38 points et le SPI 0,40% à 10'694,64 points. Sur les 30 valeurs vedettes, 22 ont progressé et huit reculé.

Le podium se compose de Swiss Life (+1,3%), Clariant, Julius Bär, Sika et Dufry (tous +1,1%). Credit Suisse (+1,0%) et UBS (+0,9%) ont aussi fini dans le vert.

Au lendemain du partiel trimestriel, Vontobel a relevé l'objectif de cours de l'action Swiss Life et a confirmé "buy". L'entame d'année est réjouissante, a commenté l'analyste qui a relevé ses prévisions de bénéfice par action. Il table sur une augmentation de 15% du dividende au titre de l'exercice en cours.

Pour Lafargeholcim (+0,7%), qui avait publié ses chiffres mardi, Vontobel et Kepler Cheuvreux ont abaissé l'objectif de cours avec recommandations maintenues respectivement à "buy" et "hold". Pour Vontobel, les perspectives restent positives dans la plupart des régions. Le courtier français a pointé l'environnement difficile dans quelques pays en développement.

Adecco se reprend

Adecco (+0,2%) a repris du terrain après son repli de la veille dans le sillage des chiffres trimestriels. Jefferies a relevé la recommandation à "hold" de "Underperform" et confirmé l'objectif de cours, alors que Vontobel a réduit l'objectif de cours et confirmé "hold". L'analyste de la banque zurichoise a notamment estimé que le géant du travail temporaire a clairement manqué le coche au 1er trimestre.

Zurich Insurance (+0,4%) a levé un coin du voile sur sa performance au premier trimestre, avec des primes brutes dans le secteur dommages en hausse de 5% (+1% à périmètre constant) à 9,3 milliards de dollars.

Dans le camp des perdants, Vifor (-2,3%) Logitech (-0,5%) et Aryzta (-0,3%) ont enregistré les plus mauvaises performances du jour.

Novartis (-0,03%) a mis un terme à un contrat qui le liait à la sulfureuse société américaine Essential Consultants, détenue par Michael Cohen, l'avocat du président des Etats-Unis Donald Trump. Arrivé à échéance en février et l'accord n'a pas été renouvelé. Roche a gagné 0,1% et Nestlé 0,8%.

Sur le marché élargi, Tamedia (stable) a repoussé la reprise du courtier en publicité Goldbach (-0,2%) en raison d'une enquête approfondie de la Commission de la concurrence.

Schaffner (+3,3%) a enregistré une solide croissance des ventes au 1er trimestre. Bucher (+1,0%) a repris une société chinoise active dans le domaine hydraulique.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS