Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les investisseurs à la Bourse suisse semblaient ronger leur frein mardi, dans l'attente de l'issue d'une réunion de la Réserve fédérale américaine (archives).

KEYSTONE/ENNIO LEANZA

(sda-ats)

La Bourse suisse a terminé sur des gains honorables une journée en dents de scie, s'éloignant de l'équilibre dans les derniers échanges. L'indice vedette Swiss Market Index (SMI) a gagné 0,40%, finissant à 8227,20 points.

Le Swiss Leader Index (SLI) a progressé de 0,37% à 1217,63 points et le Swiss Performance Index (SPI) de 0,38% à 8911,47 points. Sur les trente valeurs principales, dix ont perdu des plumes et vingt ont gagné du terrain.

Le front des nouvelles conjoncturelles est resté maigre et les investisseurs semblaient ronger leur frein dans l'attente de l'issue d'une réunion de la Réserve fédérale (Fed) aux Etats-Unis. Le pays de l'oncle Sam a fourni l'essentiel des données macroéconomiques du jour, avec une accélération surprise des ventes de logements neufs, mais un tassement modéré du moral des consommateurs en juillet.

En Suisse, la saison des résultats a continué de battre son plein, avec les performances semestrielles de plusieurs sociétés du marché élargi.

LafargeHolcim en tête

LafargeHolcim s'est attribué l'étape du jour avec une avance de 1,9%, sans information particulière. Givaudan (+1,3%) et Geberit (+1,1%) complètent le podium. Le producteur de fragrances et de goûts verniolan a finalisé l'acquisition de son concurrent américain Spicetec Flavors and Seasonings, pour 340 millions de dollars.

Sika (+1,1%) et ABB (+0,9%) ont aussi progressé nettement, de même que Roche (+0,6%) dans une moindre mesure.

Les deux plus grandes banques du pays retiennent déjà l'attention, à l'avant-veille des résultats trimestriels de Credit Suisse (-0,3%) et à trois jours de ceux d'UBS (+0,7%). Les deux titres avaient bien terminé la séance de lundi.

L'heure paraissait aux prises de bénéfices sur Julius Baer (-1,1%). Le troisième larron bancaire du SMI a publié la veille une performance semestrielle supérieure dans l'ensemble aux projections du marché.

Swatch chute

La lanterne rouge est cependant revenue à Swatch, avec un recul de 1,9%. Richemont a pour sa part cédé 0,9% dans la foulée d'une analyse sectorielle de JP Morgan Chase, peu encourageante pour le monde du luxe.

Adecco a lâché 0,4%, après un avertissement lancé par son concurrent Randstad sur les conséquences d'un Brexit en matière de perspectives de croissance du marché du placement de personnel. Le numéro un mondial du travail temporaire doit présenter sa performance semestrielle le 10 août.

Sur le marché élargi, plusieurs petites et moyennes capitalisations ont publié des résultats. Le fabricant de puces AMS a bondi de 12,4%, inscrivant le meilleur score. Sulzer (+4,4%) et le fabricant de machines Mikron (+4,2%) ont également réalisé des performances remarquables.

La banque Vontobel (+3,4%), le fabricant de composants automobiles Autoneum (+2,2%) et le spécialiste de la logistique informatique Also (+0,8%) ont aussi publié des chiffres. Newron a pris 9,1%. La FDA, autorité américaine en matière de médicaments, a renoncé à exiger de nouvelles études pour le Xadago contre la maladie de Parkinson.

Les titres Bucher (-5,9%), SFS (-2,7%) et Straumann (-1,6%) ont été pénalisés par des recommandations négatives d'analystes. Leonteq (-6,0%) poursuivait sur son élan négatif de la veille.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS