Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Adecco a retenu l'attention après ses résultats intermédiaires mardi à la Bourse suisse, dans une séance baissière (archives).

KEYSTONE/ENNIO LEANZA

(sda-ats)

La Bourse suisse a fortement reculé mardi, poursuivant et accentuant la lancée négative de la veille. Le SMI, qui avait encore dépassé les 9300 points en début de séance, a fini nettement sous cette barre symbolique, s'approchant même de celle des 9200.

Le SMI a fini en recul de 0,74% à 9220,16 points, avec un plus bas à 9212,55 et un plus haut à 9302,40. Le SLI a cédé 0,53% à 1500,57 points et le SPI 0,68% à 10'585,67 points. Sur les trente valeurs vedettes, 23 ont reculé, quatre ont avancé et trois ont fini stables.

En Suisse, la marche des affaires des entreprises privées s'est légèrement détériorée au cours du mois d'octobre, selon le dernier sondage réalisé par le KOF. Le repli est à attribuer avant tout aux prestataires de services financiers et aux assureurs.

Novartis pèse sur l'indice

La volatile Aryzta (-3,4%) a terminé lanterne rouge, précédée par Novartis (-1,6%) qui a fortement pesé sur l'indice. Le géant pharma bâlois a publié de nouveaux résultats d'étude de suivi sur son antipsoriasique Cosentyx. Son concurrent Roche (-0,8%), ainsi que le troisième poids lourd Nestlé (-1,0%) ont aussi plombé l'indice.

Richemont (-1,3%) qui dévoilera ses résultats semestriels vendredi, est le troisième plus gros perdant du jour. Swatch (-1,2%) suit de près. Sur les marchés, on spécule d'un effet causé par la nouvelle montre d'Apple. Baader Helvea a relevé son objectif de cours pour les deux valeurs du luxe avec à chaque fois recommandation "hold", l'analyste mettant notamment en avant la reprise du secteur du luxe.

Adecco (-1,0%) a vu sa rentabilité trimestrielle plombée par un remaniement de portefeuille. Le géant du travail temporaire a dû inscrire une charge unique de 129 millions d'euros (147,8 millions de francs).

Hors cet effet exceptionnel, la performance s'inscrit peu ou prou dans le cadre des prévisions des analystes. Ces derniers ont cependant relevé que les prochains trimestres s'annoncent compliqués, en raison de bases de comparaison élevées.

Zurich et Swiss Life attendus

Zurich (-0,3%) publiera ses résultats trimestriels jeudi. Le titre profitait aussi d'un relèvement d'objectif de cours par UBS, qui a confirmé "neutral". A la veille de ses chiffres, Swiss Life a cédé 0,2%.

Dans le camp des gagnants, Credit Suisse (+0,5%) a fait la meilleure performance. Les autres gagnants sont Clariant (+0,3%) ainsi qu'ABB et Logitech (chacun +0,1%).

HSBC a réduit sa recommandation pour Julius Baer (stable) à "hold". Le titre du gestionnaire de fortune zurichois s'est offert un écart de plus de 10% sur l'indice bancaire au cours des trois derniers mois, souligne l'établissement britannique. UBS a aussi terminé à l'équilibre.

Implenia profite d'une commande

Sur le marché élargi, Burckhardt a reculé de 4,5%. Le groupe de Winterthour (ZH) a subi une baisse de rentabilité au premier semestre 2017/18, clos à fin septembre, et clairement manqué les prévisions du consensus de l'agence financière awp. Les directeurs général (CEO) et financier (CFO) se sont toutefois montrés optimistes pour l'avenir.

Implenia (+4,4%) a remporté une nouvelle commande auprès de l'Organisation des nations unies (ONU) pour construire un immeuble administratif à Genève. Edmond de Rothschild (pas traité) a nommé Gad Amar à la tête du développement des activités.

Dans une interview accordée à awp, le directeur général de la Banque cantonale de Genève (+0,6%) a confirmé les objectifs pour 2017 et s'est montré optimiste pour 2018. Il a aussi averti que l'on a atteint la "limite d'alerte" au niveau de la réglementation.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS