Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La Bourse suisse en forte baisse à la clôture

La Bourse suisse a terminé en fort repli mardi. Après avoir ouvert au-dessus des 8800 points, le Swiss Market Index (SMI) a rapidement chuté, passant par moment nettement sous la barre des 8700 points et poursuivant ainsi son mouvement baissier de la semaine dernière.

A la clôture, le Swiss Market Index (SMI) a perdu 1,41% à 8701,20 points, avec un plus haut du jour à 8821 et un plus bas à 8658 points. Le Swiss Leader Index (SLI) a cédé quant à lui 1,53% à 1312,40 points et le Swiss Performance Index (SPI) 1,40% à 8964,84 points.

Le rebond de lundi n'a été qu'un feu de paille, commentent des intervenants. La baisse du pétrole et des indicateurs médiocres en Chine ont fait vaciller les marchés en Europe, comme aux Etats-Unis.

La Chine a vu ses exportations reculer pour le cinquième mois consécutif en novembre. Ces statistiques pèsent sur l'économie de l'Empire du Milieu, mais également sur la conjoncture mondiale.

Sur les 30 valeurs vedettes, 27 ont reculé et trois ont progressé.

Grosses pertes des cycliques

Dans une séance pauvre en nouvelles, les plus grosses pertes sont revenues aux cycliques. LafargeHolcim a fléchi de 3,2%, ABB de 1,9% et Adecco de 1,7%.

Les deux groupes de luxe Richemont et Swatch (-3% chacun) ont également pâti fortement des perspectives troublées de l'économie chinoise. Schindler, très exposé au marché chinois, a également subi les foudres des investisseurs. Le titre est descendu de 2,3%.

Dans le segment des financières, Julius Bär s'est contracté de 2,7%, les investisseurs prenant leurs bénéfices après la belle avancée de la veille suite à des rumeurs de rachat en Chine et au Brésil. UBS (-2,2%) et CS (-1,9%) ont aussi accusé des pertes plus marquées que la moyenne.

Nestlé examiné

Sonova (-2%) a subi de plein fouet les commentaires négatifs de Morgan Stanley et l'abaissement de rétrogradation à "underweight".

Novartis (-1,3%), Nestlé (-1,1%) et Roche (-1,0%) ont fait légèrement mieux que l'indice. Les deux géants de la pharma se retrouvent sous les feux de la rampe, alors que se tient le congrès oncologique annuel de l'American Society of Hematology.

Nestlé a fait l'objet d'un examen approfondi de la part de la banque britannique Barclays. Cette dernière est arrivée à la conclusion que la division chocolat peut être optimisée.

Rares bonnes performances

Le réassureur Swiss Re (-0,8%) a réussi à tirer un peu mieux son épingle du jeu. A l'occasion de sa journée des investisseurs, il a confirmé ses objectifs de rendement, sans toutefois dévoiler de véritable surprise.

Le trio gagnant comptait Transocean (+0,5%), Galenica (0,3%) et Givaudan (+0,2%), et ce sans nouvelle fondamentale.

Sur le marché élargi, Schaffner s'est replié de 1,3% après avoir publié les résultats de son exercice décalé 2014/15. Lanterne rouge de la veille, Ascom (-1,7%) a poursuivi sa descente, mais de manière moins abrupte. Lundi, un avertissement sur bénéfice s'était soldé par une chute de près de 15%.

A l'opposé, Cham Paper Group (+4,4%), Elma (+2,8%) et Newron (+2,3%) ont enregistré une bonne performance.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.