Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Bourse suisse a terminé en baisse lundi. L'indice vedette (SMI) a reculé de 0,50%, clôturant à 8938,85 points. Le SLI a cédé 1,00% à 1317,71 points et le SPI 0,46% à 8816,38 points. Sur les trente blue chips, 24 ont reculé et six seulement avancé.

Après une phase d'ouverture nerveuse, le SMI s'est largement hissé dans le vert jusqu'en milieu de journée. Ses gains se sont à nouveau effrités dans l'après-midi et sont passés dans le rouge. La hausse des deux poids lourds de la pharma, Roche et Novartis, a permis au SMI de limiter la casse par rapport aux autres places européennes.

Dans l'ensemble, la confiance des marchés reste fragile, en raison notamment de spéculations sur un retrait de la Grèce de la zone euro, ainsi que de la faiblesse persistante de la monnaie unique. En ce début de semaine, la devise unique a reculé sous 1,20 dollar, atteignant son plus bas niveau depuis 2006. Le billet vert se montre ferme également face au franc. Il a repassé la parité pour la première fois, depuis fin 2010.

Les cycliques et les financières ont le plus souffert. La volatile Transocean (-7,1%) a, une nouvelle fois, pris la lanterne rouge des blue chips. Elle est victime de la chute continue du prix du pétrole brut.

Au niveau des établissements bancaires, Credit Suisse a cédé 2,6% et UBS 2,1%. Parmi les cycliques, ABB (-2,8%), Clariant (-2,6%) et Holcim (-2,7%) ont nettement reculé aussi. Les valeurs du luxe Richemont et Swatch ont fini en baisse respective de 2,4% et 2,1%.

SGS (-2,5%) a annoncé la fin du programme de rachat d'actions en cours depuis 2012. Un relèvement de recommandation à "buy" de "neutral" par J. Sarasin n'a pas suffi à inverser la tendance.

Lonza et Givaudan en hausse

Dans le camp des gagnants, Roche a pris 2% et Novartis 0,9%, freinant fortement la baisse du SMI. JPMorgan a relevé la recommandation pour les deux titres rhénans à "overweight".

Lonza (+1,7%), Actelion (+2,3%) et Givaudan (+1,6%) ont également progressé. Lonza a bénéficié de la progression du dollar, alors qu'Actelion et Givaudan, déjà meilleurs performeurs l'an dernier, poursuivent sur leur lancée. JPMorgan a nettement relevé l'objectif de cours d'Actelion. Le groupe pourrait aiguiser les appétits d'autres acteurs. La banque préfère rester neutre sur le titre.

Sika dans le rouge

Sika demeurait en baisse de 0,2%, en fin de séance. La querelle autour de la prise de contrôle par le français Saint-Gobain se poursuit. La holding SWH de la famille fondatrice réclame à la justice la convocation d'une assemblée générale extraordinaire.

Cela a surpris le président du conseil d'administration Paul Hälg, car tous les administrateurs, y compris ceux représentant SWH, étaient d'accord pour discuter de la question après les fêtes de fin d'année.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS