Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Bourse suisse a terminé vendredi à l'équilibre, mettant fin à quatre séances d'affilée de repli. L'indice vedette SMI a clôturé à 9083,52 points, soit une hausse de 0,01% par rapport à la veille.

Le SMI a entamé la séance en hausse et a renforcé ses gains dans la matinée jusqu'à un plus haut journalier à 9160 points grâce aux poids lourds. Après l'ouverture prudente de Wall Street, l'indice a perdu de sa vigueur.

Sur la semaine, l'indice vedette a cédé 3,3%. Le SLI a par contre reculé vendredi de 0,13% à 1355,45 points, tandis que le SPI a cédé 0,05% à 9090,9 points. Sur les 30 valeurs vedettes, huit ont terminé en hausse, une à l'équilibre et 21 en baisse.

Le sentiment reste marqué par les inquiétudes autour du conflit au Yémen, avec l'intervention d'une coalition emmenée par l'Arabie Saoudite. Le conflit menace de s'étendre à la région, entraînant une nette hausse du prix du pétrole et un renforcement de la pression haussière sur le franc. Les données conjoncturelles américaines ont par contre peu influencé les cours.

Transocean lanterne rouge

Souffrant du repli du brut, Transocean a cédé 5%. Clariant (-3,7%) a également nettement perdu du terrain, après avoir gagné plus de 10% jeudi dans le sillage de rumeurs prêtant à l'allemand Evonik l'intention de lancer une offre de rachat sur le chimiste bâlois.

L'assureur Baloise (-0,9%) a aussi cédé ses gains. Le titre avait déjà perdu la veille 3% après ses résultats annuels. Les investisseurs avaient tablé sur un dividende en hausse. Swiss Re (-0,2%) n'a que peu souffert d'un abaissement de recommandation par Jefferies à "hold", contre "buy" précédemment.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS