Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Bourse suisse a repassé vendredi la barre symbolique des 9300 points (archives).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

La Bourse suisse a fini la semaine sur une note positive. L'indice vedette SMI a repassé vendredi la barre symbolique des 9300 points, terminant à son plus haut de l'année.

Le SMI a terminé sur un gain de 0,46% à 9322,05 points. Sur l'ensemble de la semaine, l'indice vedette a gagné 1,5%. Le SLI a progressé vendredi de 0,32% à 1514,62 points et le SPI de 0,55% à 10'691,91 points. Sur les trente principales cotations, vingt ont progressé, neuf ont reculé et Geberit a fini inchangé.

La saison des résultats d'entreprises suisses a marqué une pause et les investisseurs se sont rabattus sur les données économiques du jour.

A Wall Street, les indices hésitaient aussi sur la direction à prendre en début de séance. La veille, le marché avait terminé en ordre dispersé, prudent après la nomination de Jerome Powell à la tête de la banque centrale américaine (Fed) et la présentation de la réforme fiscale.

Clariant devant

Le trio de tête se compose de Sonova (+2,5%), Clariant (+2,3%) et Givaudan (+1,5%). Le chimiste rhénan a essuyé en fin de semaine dernière un camouflet infligé par son désormais principal actionnaire - le véhicule d'investissement américain White Tale - qui a fait capoter son projet de fusion entre égaux avec le texan Huntsman.

Dans le camp des poids lourds, Nestlé a gagné 1,1%, Novartis 0,9% et Roche 0,3%. Parmi les rares nouvelles du jour, le spécialiste genevois de la certification SGS (+0,2%) poursuit sa moisson de petites sociétés avec le rachat du spécialiste canadien des semences et des sols Biovision Seed Research.

Credit Suisse lanterne rouge

Parmi les perdants, Swiss Re (-0,5%) a reculé au lendemain de ses résultats trimestriels, ne profitant visiblement pas de commentaires d'analystes encourageants. Les autres assureurs étaient aussi dans le rouge: lanterne rouge, Zurich a abandonné 0,9%, Swiss Life 0,6% et Bâloise 0,8%.

Aux bancaires, Credit Suisse (-1,2%) n'a pas confirmé ses bonnes prédispositions de la veille. L'établissement aux deux voiles s'était offert plus de 4% jeudi, après ses résultats trimestriels. Ce vendredi, plusieurs analystes ont réagi en relevant l'objectif de cours.

UBS a perdu 0,6% et Julius Baer a gagné 0,1%. Derrière Credit Suisse et devant Zurich, Dufry (-1,1%) a pris la deuxième marche du podium des plus gros perdants.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS