Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Swiss Market Index (SMI) a gagné 0,19% clôturant à 8184,09 points (archives).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

La Bourse suisse a terminé lundi sur de très faibles gains, dans un négoce marqué par l'absence d'impulsions. Le Swiss Market Index (SMI) s'est maintenu en zone positive, après avoir passé une bonne partie de la matinée et le début d'après-midi dans le rouge.

Selon des observateurs, le marché reprend son souffle après une période faste. Les indices de Wall Street évoluaient favorablement.

Un léger mouvement d'inquiétude s'est emparé des investisseurs en matinée, après les déclarations vendredi du vice-président de la Réserve fédérale américaine (Fed) Stanley Fischer. Ce dernier a laissé entendre qu'il pourrait y avoir deux augmentations de taux de la banque centrale d'ici la fin de l'année.

Séance tranquille

Le marché s'est révélé très calme, notamment en raison de l'absence de nouvelles d'entreprises et d'un jour férié en Grande-Bretagne. Les investisseurs digèrent ainsi les récentes hausses de cours survenues après le plongeon de fin juin, selon la Banque cantonale de Zurich (BCZ).

A court terme, il ne faut pas s'attendre à de sensibles hausses de cours. Mais il ne faut pas non plus craindre une correction d'envergure à la baisse.

Dans le détail, le SMI s'est apprécié de 0,19% à 8184,09 points, avec un plus haut à 8186,03 et un plancher à 8125,41. Le Swiss Leader Index (SLI) a grappillé 0,01% à 1237,24 points tandis que le Swiss Performance Index (SPI) a gagné 0,15% à 8901,60 points. Parmi les trente valeurs vedettes, quatorze ont cédé du terrain, douze en ont gagné et quatre ont opté pour le statu quo.

Les nouvelles ont fait défaut non seulement du côté des entreprises, mais également de celui des analystes.

Pharmas en hausse

Novartis (+0,6%) et Roche (+0,5%) ont soutenu l'indice-phare. Cette embellie intervient après une semaine compliquée pour les deux géants pharmaceutiques rhénans. Les déclarations de la candidate à la présidence des Etats-Unis, Hillary Clinton, sur la politique de prix d'une biotech et, auparavant déjà, sur les prix surfaits de certains médicaments, pèsent sur le secteur, car elle a promis des mesures si elle est élue.

Les spéculations sur la volonté de Novartis de se séparer d'un gros paquet d'actions continuent d'aller bon train. Information également positive pour Roche, l'Agence américaine du médicament (FDA) a autorisé l'utilisation d'un test du virus Zika dans les situations d'urgence.

Nestlé (+0,2%) a fait moins bien que les deux autres poids lourds défensifs.

Galenica (+1,2%) et Syngenta (+0,8%) ont terminé en tête, sans nouvelle particulière. Julius Baer (+0,8%) est arrivé juste derrière, tenant à distance Credit Suisse (+0,3%). UBS est demeuré inchangé tout comme ABB, Clariant et Sika.

Les valeurs du luxe Richemont (-1,3%) et Swatch (-1,2%) ont fini en queue de peloton, à l'instar des cycliques LafargeHolcim (-1,1%), Geberit (-0,8%) et Schindler (-0,6%). Les assureurs ont tous terminé dans le rouge: Bâloise (-1,1%), Swiss Re (-0,4%), Swiss Life et Zurich (-0,1% chacun) ont toutefois connu des fortunes diverses.

Alpiq en forte progression

Sur le marché élargi, Vontobel a propulsé l'objectif de cours pour Bachem (+7% à 89,40 francs) à 107 contre 71 francs. Alpiq a gonflé de 6,7% et Charles Vögele a récupéré 3,1%. Le groupe énergétique vaudois semble s'acheminer vers une sortie du tunnel, tandis que le distributeur de confection textile en difficulté chronique fait à nouveau l'objet de rumeurs de rachat.

Kuros (+24,5%), VAT (+6,4%) et lastminute.com (+3,8%) ont également bien profité de la journée.

A l'inverse, u-blox a encore cédé 2,5%, après avoir déjà dégraissé vendredi subséquemment à des résultats décevants. Orascom (-3,1%), Meyer Burger (-3,1%), IVF Hartmann ou Myriad (-2,6% chacun) ont également subi des pertes marquées.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS