Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Bourse suisse a poursuivi sur sa lancée de la veille. A la clôture, jeudi, le Swiss Market Index (SMI) des vingt titres vedettes gagnait 0,59%, à 8961,48 points.

Le SMI a même refranchi la barre des 9000 points, avec un plus haut à 9004,83 dans l'après-mid, après avoir dépassé celle des 8900 la veille. Le Swiss Leader Index (SLI) a gagné 0,56% à 1345,06 points. Plus large, le Swiss Performance Index (SPI) a pris 0,53% à 9092,07 points. Sur les trente blue chips, 22 ont progressé, sept ont reculé et un est resté inchangé.

Très attendues, les statistiques sur l'emploi aux Etats-Unis en juin, publiées avec un jour d'avance en raison de la Fête nationale, n'ont pratiquement pas influencé les marchés. Le thème de la Grèce est passé un peu à l'arrière-plan, avant le référendum de dimanche sur les réformes et les économies.

En tête des titres gagnants, Syngenta a progressé de 3,1%, accentuant continuellement ses gains en cours de séance. Sika (+2,1%) a aussi nettement gagné du terrain.

Credit Suisse a pris 2,0% au lendemain d'une forte progression. Le marché sous-estime le potentiel lié à l'arrivée du nouveau directeur général, en termes d'amélioration de l'efficience des coûts et de hausse des rendements. UBS a gagné 0,7% et Julius Baer 0,1%, cédant pratiquement tous ses gains du jour.

Transocean bientôt dédommagé

Transocean a gagné 1,7%. BP annonçait dans l'après-midi avoir conclu un accord avec les autorités américaines pour le paiement de 18,7 milliards de dollars en relation avec la catastrophe de la plate-forme pétrolière de Transocean "Deepwater Horizon". Le paiement sera étalé sur 18 ans.

En mai dernier, Transocean avait annoncé avoir soldé les litiges portant sur le naufrage de cette plateforme. Le groupe zougois s'était engagé à verser environ 212 millions de dollars à un groupe de plaignants et devrait recevoir de BP un dédommagement de 125 millions.

Les poids lourds Novartis (+0,8%) et Nestlé (+0,7%) ont soutenu l'indice, alors que Roche a terminé inchangé.

SGS pénalisé par le pétrole

Dans le camp des perdants, SGS a fini sur un recul de 2,6%. Craignant de bas prix persistants du pétrole et un affaiblissement des affaires pétrole-gaz de SGS, les analystes de Jefferies et Barclays ont abaissé leurs prévisions de bénéfices pour les prochaines années.

ABB a perdu 0,8%. Kühne+Nagel et Clariant (chacun -0,5%) ainsi que Geberit (-0,4%) complètent le tableau.

Sur le marché élargi, Titlis Rotair a gagné 10% après avoir progressé jusqu'à 12%. L'entreprise a fait état d'une nette amélioration de ses résultats au 1er semestre 2014/15 et s'est dite confiante pour la suite après un bon début de la saison estivale. Myriad a chuté de 18% après des commentaires d'un courtier, qui table sur un risque baissier de plus de 80%.

ATS