Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Bourse suisse a terminé en forte hausse mardi lors de l'avant-dernière séance de l'année. A la clôture, l'indice vedette Swiss Market Index (SMI) affichait une progression de 1,64% par rapport à la veille pour s'établir à 8883,01 points.

Après une ouverture déjà dans le vert, le SMI a encore accentué ses gains en cours de journée, avec l'appui de ses trois poids lourds défensifs, gagnant encore fortement en élan dans l'après-midi. L'indice vedette de SIX n'est désormais plus qu'à une centaine de points pour afficher une performance positive sur l'année, un saut que le SPI a pour sa part déjà franchi. A noter toutefois que les volumes sont restés très faibles.

La bonne ambiance a été soutenue en premier lieu par de nouveaux espoirs placés dans la conjoncture. Aux Etats-Unis, le climat de consommation s'est étonnamment amélioré en décembre et les prix des logements ont augmenté à nouveau en octobre. De bonnes données asiatiques et la stabilisation des prix du pétrole ont aussi contribué à la progression des marchés européens.

Le SLI a gagné 1,42% à 1339,82 points et l'indice élargi SPI 1,56% à 9153,55 points. Sur les trente blue chips, seul Aryzta n'a pas gagné de terrain.

Habillage de portefeuille

En tête des blue chips, on retrouve des actions qui font partie des plus gros gagnants depuis le début de l'année et ont encore profité d'opérations d'habillage de portefeuille. Galenica a progressé de 3,6% à 1571 francs. Depuis le début de l'année, la valeur de l'action du groupe bernois a presque doublé.

Autre gros gagnant depuis le début de l'année avec une progression de près de 45%, Lonza a pris 1,4%. Clariant (+14% depuis fin 2014) et Swiss Life (+15%) ont gagné respectivement 1,4% et 2,6%.

Avec des hausses respectives de 2%, 2,1% et 1,5%, les trois poids lourds Novartis, Nestlé et Roche ont bien soutenu l'indice. Les analystes relèvent que Novartis ne note "que" sur la ligne des 200 jours, ce qui est inhabituel pour une défensive. Les rumeurs parlent d'une séparation de la division Alcon.

Aux bancaires, Julius Baer a gagné 0,9%. On n'a pas encore tout à fait abandonné l'espoir de voir la banque privée zurichoise annoncer un règlement du litige fiscal avec les Etats-Unis avant la fin de l'année, selon les observateurs. Credit Suisse a progressé de 1,4% et UBS de 1,3%.

Aryzta a fini en léger recul de 0,2%. Depuis le début de l'année, l'action du boulanger industriel a cédé près de 34%. Transocean, qui a reculé de près de 32% depuis janvier, a fini en hausse de 0,6%.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS