Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La Bourse suisse rebondit après deux jours turbulents

A l'instar des autres places financières, la Bourse suisse s'est ressaisie mercredi (archives).

KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

(sda-ats)

La Bourse suisse a rebondi mercredi après le mouvement de panique des jours précédents. L'indice vedette SMI a clôturé sur une hausse de 1,57% à 8975,01 points.

Le SMI a accentué ses gains après l'ouverture de Wall Street, atteignant un plus haut du jour juste au-dessus des 9000 points avant de reperdre un peu d'élan sur la fin et de finir sous cette barre.

L'indice vedette avait lâché la veille 2,9% dans la foulée de la dégringolade de Wall Street, nourrie par des craintes d'une remontée des taux directeurs aux Etats-Unis. Mercredi, le SLI a gagné 1,69% à 1473,43 points et l'indice élargi SPI 1,7% à 10'353,40 points. Sur les 30 valeurs vedettes, 29 ont avancé et seul Lonza a reculé.

A New York, Wall Street s'installait dans le vert en début de séance. La question est désormais de savoir s'il s'agit du début d'une correction plus importante ou d'un incident passager.

"On est encore dans une phase de test et on ne devrait pas en conséquence être surpris de voir de nouveau évoluer les échanges sur des montagnes russes au moment où les acteurs du marché tentent de déterminer jusqu'où les indices peuvent descendre", selon Patrick O'Hare de Briefing.

Swisscom en tête

Le podium se compose de Swisscom (+3,1%), Partners Group (+3%) et Julius Baer (+2,8%). Le géant des télécommunications a publié des chiffres annuels mi-figue, mi-raisin. Les bénéfices ont reculé, tandis que les recettes ont stagné. La performance ne satisfait qu'une partie des attentes des analystes. Le groupe a par ailleurs annoncé une intensification de son effort d'économies.

Chez les valeurs bancaires, derrière Julius Baer, Credit Suisse (+2,2%) et UBS (+2,1%) ont aussi repris du poil de la bête. UBS a vu son objectif de cours relevé par Berenberg, qui fonde quelques espoirs sur une reprise de la banque d'affaires.

Citigroup a relevé la recommandation pour Julius Baer et a augmenté l'objectif de cours. L'analyste pense que la tendance positive devrait se poursuivre pour la banque zurichoise, grâce à de nouveaux produits et à la modification du mix d'investissements des clients.

Les poids lourds Nestlé, Novartis (chacun +1,5%) et Roche (+1,2%) ont soutenu l'indice. Goldman Sachs a relevé l'objectif de cours de Nestlé. Le géant bancaire américain a également amélioré l'objectif de cours de Zurich (2,4%). Seul perdant, Lonza a souffert d'un abaissement d'objectif de cours par Vontobel.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.