Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La Bourse suisse rebondit avant la Fed

La Bourse suisse a terminé dans le vert mercredi à quelques heures de l'annonce très attendue de la Réserve fédérale américaine (Fed). A la clôture, l'indice vedette Swiss Market Index (SMI) affichait une hausse de 0,93% à 8932,64 points.

Le SLI a gagné 0,96% à 1335,24 points et l'indice élargi SPI 0,90% à 9126,02 points. Sur les trente blue chips, 27 ont gagné du terrain et trois seulement en ont perdu. En Suisse, le marché a évolué dans le calme avant le rendez-vous de la Fed, alors que Wall Street montait assez nettement après un début de séance prudent.

"C'est la Fed qui une fois de plus cristallisera l'attention des investisseurs. Même si les opérateurs ne s'attendent pas à de changement significatif sur la politique monétaire", ont estimé des analystes.

Transocean en tête

Transocean (+6,1%) a signé la meilleure performance du jour. Le titre s'est envolé après la publication des stocks hebdomadaires de brut aux Etats-Unis, en hausse, mais moins que prévu, ce qui a fait monter les prix du brut. Depuis des mois l'action du spécialiste des installations de forage en haute mer souffre de la faiblesse de la demande dans le secteur et est très sensible aux variations des cours du pétrole.

Les deux poids lourds pharma Roche (+1,9%) et Novartis (+0,6%) ont réagi positivement après les chiffres de leur concurrent GlaxoSmithKline. Ce dernier a fait état d'un recul du bénéfice, mais moins que craint.

Novartis s'est quelque peu remis de son recul de 1,6% de la veille après ses chiffres trimestriels. Ce mercredi, une série d'analystes ont abaissé l'objectif de cours. Nestlé (+0,7%) a peu réagi aux chiffres de son concurrent Mondelez. Parmi les principaux gagnants du jour, on relève Aryzta (+2,9%), Schindler (+2,2%), ABB (+1,9%) et Kühne+Nagel (+1,8%).

Credit Suisse gagne du terrain

Aux bancaires, UBS a perdu 0,1% se reprenant sur la fin après avoir affiché un recul jusqu'à 2,7% qui le plaçait lanterne rouge des blue chips. JPMorgan a abaissé sa recommandation à "neutral" de "overweight" et retiré le titre de sa "Focus List Europe". La banque zurichoise a progressé ces cinq dernières années et a réalisé des bénéfices, mais les attentes du marché pour 2016 et 2017 sont irréalistes. Credit Suisse a engrangé 1,5%.

Finalement, c'est Swatch Group (-0,4%) qui a pris la lanterne rouge après qu'Exane BNP a abaissé sa recommandation à "neutral" en raison des risques que la conjoncture mondiale fait courir à la branche du luxe et des effets monétaires négatifs. Les analystes de la banque française lui préfèrent Richemont (+0,8%), pour lequel ils ont relevé l'objectif de cours, à l'instar de Goldman Sachs.

Sika (+0,3%) publie ses chiffres sur neuf mois jeudi, tout comme Swiss Re (+1,0%). Quant à SGS (+0,5%), le groupe genevois rencontrera ses investisseurs jeudi et vendredi en Amérique du Sud. Il saisira l'occasion pour présenter un nouveau programme stratégique.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.