Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Bourse suisse a repris du poil de la bête lundi (archives).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

La Bourse suisse a nettement rebondi lundi, après les pertes de la semaine passée. L'indice vedette SMI a repassé la barre des 9000 points, terminant sur une hausse de 1,66% à 9031,27 points.

Vendredi, le SMI avait sombré sous les 8900 points. Les courtiers parlent de reprise technique après les pertes de la semaine dernière. Le SLI a gagné lundi 1,64% à 1438,92 points et l'indice élargi SPI a progressé de 1,63% à 10'276,92 points. Parmi les trente valeurs vedettes, seul Vifor a terminé dans le rouge.

Wall Street évoluait nettement dans le vert alors que se dissipaient les craintes d'un conflit imminent entre les Etats-Unis et la Corée du Nord. Les observateurs pensent que cette dernière ne se risquera pas à provoquer une guerre qui se traduirait vraisemblablement par une chute du régime.

Titres financiers en verve

Les valeurs financières ont bénéficié d'une dynamique positive durant toute la séance. Julius Baer (3,5%) a réalisé la meilleure performance, devant Credit Suisse (+2%) et UBS (+1,7%). Aux assurances, Zurich a gagné 1,7%, Swiss Life 1,5% et Swiss Re 1,3%.

La semaine sera encore marquée par la publication des résultats intermédiaires de plusieurs sociétés. Pour ce qui est des blue chips, Schindler (+1,4%) révélera ses chiffres mardi, suivi par Swiss Life mercredi et Geberit (+2,2%) et Swisscom jeudi (+1,9%).

Parmi les autres gros gagnants, Aryzta a engrangé 2,3%, Dufry 2,1% et Clariant 2%. Les groupes de luxe Richemont et Swatch Group ont terminé dans un mouchoir de poche, avec +1,8% tous les deux.

Hausse marquée pour Nestlé

Adecco s'est repris (+1,5%). Après les chiffres trimestriels du géant du travail temporaire, le titre avait chuté de plus de 7% la semaine passée.

Credit Suisse a abaissé l'objectif de cours de Vifor Pharma (-0,2%) et a confirmé "neutral". L'analyste a revu ses estimations après les chiffres semestriels. Il souligne que le développement du Veltassa manque encore de clarté.

Du côté des poids lourds, Nestlé (+1,9%) affiche également une hausse marquée. Selon un article du New York Post, le géant de l'alimentaire français Danone pourrait être racheté par des concurrents américains au portefeuille bien garni. Novartis (+2%) a soutenu l'indice. Roche (+0,9%) ne peut pas en dire autant.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS