Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Bourse suisse a terminé mardi dans le vert après le recul de la veille (archives).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

La Bourse suisse est repartie à la hausse mardi. L'indice vedette SMI a clôturé sur un gain de 0,45% par rapport à la veille, à 8937,90 points.

Le SLI a gagné 0,55% à 1422,80 points et l'indice élargi SPI 0,30% à 10'168,31 points. Sur les trente valeurs vedettes, 21 ont progressé et neuf ont reculé.

Une certaine prudence restait de mise pour les investisseurs, alors qu'allait débuter une réunion de deux jours du Comité de politique monétaire FOMC de la Réserve fédérale américaine (Fed), dont les résultats seront connus mercredi soir après les clôtures en Europe. En Suisse, la journée a été marquée par les résultats de plusieurs entreprises, dont le chocolatier Lindt & Sprüngli.

Julius Baer en tête

Julius Baer (+2,9%) est resté en tête du peloton durant toute la journée, poursuivant sur sa lancée de la veille. Le gestionnaire de fortune a nettement dépassé les attentes des analystes les plus optimistes avec ses résultats semestriels lundi. UBS a gagné 1,2% et Credit Suisse 0,8%. Les deux grandes banques publieront leurs résultats intermédiaires vendredi.

Derrière Julius Baer, Adecco (+1,6%) et Bâloise (+1,5%) complètent le trio de tête. Adecco a profité des chiffres trimestriels de son concurrent néerlandais Randstad.

Dans le camp des poids lourds, Novartis a gagné 0,4% et Roche a perdu 0,1%. Ce dernier, qui publiera ses résultats semestriels jeudi, a décroché auprès de Swissmedic une extension d'indication pour son anti-leucémique Gazyvaro. Nestlé (+0,2%) présentera aussi des données semestrielles jeudi.

Lindt & Sprüngli lanterne rouge

Mercredi, LafargeHolcim (+0,9%) publiera ses résultats trimestriels et le marché s'attend à de bons chiffres. Lonza (+0,7%) fera de même et les attentes des analystes sont élevées.

Sika (+0,6%) dévoilera ses chiffres jeudi. Les analystes tablent sur une nouvelle progression des résultats au 2e trimestre 2017. Clariant (+0,8%) va aussi publier ses résultats intermédiaires jeudi et les analystes anticipent une amélioration de la rentabilité de l'unité Catalysis, qui sera cependant compensée par une érosion de celle de Care Chemicals.

Dans le camp des perdants, Lindt & Sprüngli (-3,6%) a fini lanterne rouge. Les résultats au premier semestre ont manqué les prévisions du consensus à tous les niveaux, mis à part la marge d'exploitation. Aryzta (-1,3%) et SGS (-0,9%) complètent le trio des perdants.

ATS