Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Bourse suisse a fini mercredi sur une note stable (archives).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

La Bourse suisse a terminé mercredi à l'équilibre. L'indice vedette SMI a stagné à 9053,83 points.

L'indice SLI a cédé marginalement 0,04% à 1452,81 points et l'indice élargi SPI a également reculé de 0,04% à 10'336,27 points. Sur les 30 valeurs vedettes, 14 ont reculé, 15 avancé et Sika a fini inchangé.

Fondamentalement, l'ambiance reste bonne et les investisseurs gardent leur appétit du risque, selon des courtiers. La crise coréenne et l'ouragan Irma et ses conséquences sont passés au second plan.

Le groupe de luxe genevois Richemont (-1,2%) a enregistré sur les cinq premiers mois de son exercice décalé un chiffre d'affaires en hausse de 10% sur un an en euros et de 12% à taux de change constant. Des prises de bénéfices seraient responsables de ce repli, selon des courtiers. L'action a beaucoup progressé ces derniers mois et se rapproche de son plus haut d'il y a quatre ans.

Swatch Group lanterne rouge

Dans le sillage de son concurrent, Swatch Group (-3,9%) a souffert de l'annonce d'une nouvelle catégorie de smartwatch la veille par Apple et a fini lanterne rouge.

Dans le camp des poids lourds, Roche (+0,3%) et Novartis (+0,2%) ont publié des confirmations de l'efficacité ou du profil de risque de divers médicaments. Nestlé (-0,3%), qui avait fait partie des rares perdants la veille, a pesé sur l'indice.

Derrière Swatch Group, le numéro un mondial des prothèses et appareils auditifs Sonova (-1,5%) et Richemont complètent le trio des plus gros perdants. Dans le camp des gagnants, Vifor Pharma (+1,1%) a fini en tête, devant Credit Suisse (+1%) et le spécialiste genevois de la certification SGS (+0,9%).

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

ATS