La Bourse suisse termine dans le vert jeudi

 Toute l'actu en bref

La Bourse suisse a terminé en hausse jeudi (archives).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

La Bourse suisse a clôturé dans le vert jeudi. L'indice des valeurs vedettes SMI a progressé de 0,30% à 8557,87 points.

La saison des résultats d'entreprises au premier trimestre a repris ses droits, avec trois sociétés d'envergure. Le conglomérat zurichois de techniques énergétiques et d'automation ABB a ouvert le bal du jour, suivi du logisticien Kühne+Nagel et surtout du poids lourd par excellence de l'indice-phare de la place zurichoise, Nestlé.

A New York, Wall Street gagnait un peu de terrain en début de séance, après une nouvelle pluie de résultats d'entreprises et malgré des indicateurs américains moins bons qu'attendu.

"Les marchés assimilent l'annonce de résultats d'entreprises et la poursuite du sursis dans le recul des rendements obligataires, même si l'incertitude politique et géopolitique persiste", ont commenté les analystes de Charles Schwab dans une note.

A l'international, les analystes continuaient de décrire l'approche de l'élection présidentielle française comme une incertitude planant au-dessus des marchés, tandis que quatre candidats sont toujours au coude-à-coude dans les sondages avant le premier tour dimanche.

Le SMI a terminé en hausse de 0,30% à 8557,87 points. Le SLI a gagné 0,42% à 1367,59 points et le SPI 0,29% à 9653,68 points. Sur les 30 valeurs vedettes, 23 ont progressé et sept ont reculé.

Nestlé (+0,5%) a publié des résultats conformes aux attentes, qui semblaient rassurer les détenteurs de capitaux. La direction a par ailleurs reconduit ses ambitions pour l'année en cours.

ABB au-delà des attentes

ABB (+2,0%) a dépassé les attentes des analystes au niveau du bénéfice. Ces derniers avaient toutefois omis d'intégrer dans leurs modélisations le produit de la cession des activités de production de câbles haute tension au groupe danois NKT Cables. La demande a quelque peu déçu, mais le recul du chiffre d'affaires s'est avéré moindre que redouté.

Kühne+Nagel (+0,2%) a été fortement balloté de part et d'autre de la ligne de flottaison. Le logisticien a fait mieux que prévu en terme de chiffre d'affaires, même si sa rentabilité a pâti de la volatilité des prix du fret. Le groupe schwytzois anticipe une stabilisation sur ce front en seconde moitié d'année.

Aux pharma, Novartis (+0,2%) a rebondi sur une étude aux Etats-Unis soulignant l'efficacité d'un de ses médicaments contre l'anémie aplasique. Roche (-0,6%) a vu son objectif de cours raboté par Jefferies, qui conserve toutefois la recommandation "buy" pour le bon de jouissance.

Parmi les gros gagnants, on trouve aussi Bâloise (+1,5%), Swiss Life (+1,3%), LafargeHolcim (+2,3%), Dufry (+2,2%), Aryzta (+1,2%) et Adecco (+1,0%).

Aux bancaires, CS a gagné 1,0% et UBS 0,5%, accentuant leurs gains sur la fin de la séance. Julius Baer a gagné 1,9%.

Les plus gros perdants du jour sont Clariant (-0,8%), Lonza (-0,6%) et Syngenta (-0,7%).

ATS

 Toute l'actu en bref