Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Bourse suisse a entamé la semaine sur une note plus faible, terminant lundi dans le rouge. Les acteurs sont restés prudents avant les résultats de la réunion des ministres des finances de la zone euro sur l'aide à la Grèce.

La menace du "mur budgétaire" est toujours présente aux USA et a aussi incité les investisseurs à la prudence. Dans cet environnement, il n'est pas étonnant qu'après les gains de la semaine passée on ait assisté à des prises de bénéfices.

On a aussi largement manqué d'impulsions en cours de séance. Aucune données macro-économique importante n'était au programme et les investisseurs ont donc peiné à s'orienter. L'ouverture de Wall Street, en léger recul, n'a pas non plus fourni d'impulsion.

Dans cet environnement, le SMI a fini sur un repli de 0,49% à 6681,88 points. Le SLI a perdu 0,66% à 1013,48 points et le SPI 0,49% à 6151,07 points.

Baisse de Swiss Life

Le plus gros perdant du jour est Swiss Life (-4,0%). Avant la journée des investisseurs de mercredi, les journaux dominicaux ont spéculé sur le montant de l'amortissement sur la filiale allemande AWD.

SPS a par ailleurs reculé de 2,3%. La baisse s'explique par le début, ce lundi, du négoce des droits préférentiels de souscription liés à l'augmentation de capital en cours. Ces droits sont cotés séparément de l'action, jusqu'au 30 novembre.

Lonza (-1,0%) a présenté des détails des suppressions d'emploi à Viège et Bâle et les plans sociaux qui ont été négociés à cet effet.

Swiss Re a perdu 1,4%. Le réassureur a estimé que la charge des dommages qu'il devra supporter après l'ouragan Sandy sera de 900 mio USD environ, avant rétrocession et impôts. Ce montant est encore provisoire et se situe à la limite supérieure des attentes. Il pourrait être revu encore à la hausse.

UBS (-1,5%) a également perdu du terrain. La FINMA a publié son rapport sur l'affaires Adoboli à Londres et y a constaté d'importants manquements au niveau des contrôles. L'enquête, coordonnée avec la FSA britannique est achevée et UBS a accepté de payer une amende de 29,7 mio GBP, un chiffre conforme aux attentes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS