Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Bourse suisse a terminé dans le rouge pour la deuxième séance consécutive. Mercredi à la clôture, l'indice vedette SMI reculait de 0,49% par rapport à la veille à 8577,76 points.

Le SLI a cédé 0,47% à 1257,90 points et l'indice élargi SPI 0,46% à 8464,42 points. Sur les trente blue chips, 21 ont reculé et neuf avancé. En matinée déjà, le SMI est repassé sous les 8600 points, plombé par le repli de l'action UBS et celui des poids lourds défensifs.

La question de la crise grecque continue de peser sur l'ambiance et, actuellement, il semble que les sceptiques tiennent la main. L'évolution en Ukraine n'est pas de nature à rassurer non plus. Les principales autres places européennes ont aussi cédé du terrain.

UBS (-2,6%) a encore reculé au lendemain de ses chiffres, décevants, qui avaient vu le titre perdre déjà 2,6%. Ce mercredi des analystes ont notamment critiqué les récents nouveaux problèmes juridiques et cela a incité des investisseurs à se débarrasser du titre. Credit Suisse a perdu 0,7% à la veille de la publication de ses résultats.

Novartis et Nestlé pèsent

Les poids lourds Roche (-0,8%) et Nestlé (-0,8%) ont pesé sur l'indice. UBS a publié un commentaire critique sur Nestlé: les analystes prévoient certes une croissance organique en 2014, mais ils pensent que le géant de Vevey aura perdu une partie de son avantage concurrentiel. Novartis a cédé 0,1%.

Swiss Life (-0,9%) a également nettement fléchi, tout comme les cycliques Holcim (-1,4%) et Richemont (-0,7%). Kühne+Nagel (-0,5%) a vu Credit Suisse légèrement abaisser l'objectif de cours et confirmer "underperform". La querelle autour de la prise de contrôle de Sika (-0,5%) continue. Le Tribunal cantonal de Zoug a fixé une audition des parties en présence.

Transocean (-2,4%) a encore perdu du terrain avec le nouveau repli du prix du brut. La pression à la baisse s'est encore accentuée avec le début de séance à Wall Street où le titre est aussi coté.

Parmi les gagnants, on relève Julius Baer (+1,2%), Syngenta (+0,8%) et Clariant (+0,6%). Les analystes de la Banque cantonale de Zurich ont recommandé Clariant à l'achat, estimant que le marché sous-estime le potentiel des marges. Les autres gagnants sont Adecco et Galenica (chacun +0,4%).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS