Toute l'actu en bref

A la clôture, le SMI progressait de 1,84% pour s'établir à 8711,32 points (archives).

KEYSTONE/ANTHONY ANEX

(sda-ats)

La Bourse suisse a terminé dans le vert mercredi, saluant les résultats du premier tour de l'élection présidentielle française à l'instar de l'ensemble des places boursières. A la clôture, le SMI progressait de 1,84% pour s'établir à 8711,32 points.

A New York, Wall Street gagnait aussi du terrain en début de séance, prenant la roue de marchés mondiaux. Wall Street évolue "dans le sillage d'un bond des places européennes, les marchés semblant soulagés face aux résultats d'une élection présidentielle cruciale en France", ont écrit les experts de la maison de courtage Charles Schwab.

"Ce n'est pas le résultat idéal", a nuancé Patrick O'Hare de Briefing. "Cela aurait été Macron face à Fillon. Mais, Macron face à Le Pen, cela reste un résultat favorable puisque les sondages laissent penser que la victoire devrait être facile pour M. Macron (...) face à Mme Le Pen, une candidate anti-Union européenne (UE)."

L'indice des vingt valeurs vedettes Swiss Market Index (SMI) a fini sur un gain de 1,84% à 8711,32 points. Le SLI a progressé de 2,01% à 1393,14 points et le SPI de 1,74% à 9814,54 points. Sur les 30 valeurs vedettes, seul LafargeHolcim a reculé (-0,6%) après l'annonce du départ de son directeur général Eric Olsen pour mi-juillet suite à l'affaire liée à ses activités en Syrie. Swisscom a fini stable.

UBS grand gagnant

Les bancaires UBS (+5,0%, plus gros gagnant), Credit Suisse (+4,3%) et Julius Bär (+2,6%) ont particulièrement profité des résultats du premier tour en France. En plus de cela, dans une étude consacrée au secteur bancaire européen par Kepler Cheuvreux, les analystes ont notamment maintenu CS sur la liste "Sector Most Preferred".

Aux assurances, Swiss Re et Zurich (chacun +2,5%) ont nettement progressé aussi. Les cycliques Adecco (+3,6%), ABB (+2,6%) et Richemont (+2,4%) ont aussi eu la faveur des investisseurs.

Dans le camp des poids lourds, Novartis a gagné 1,1%, après la publication de résultats d'étude de suivi sur son médicament oral contre la sclérose en plaques récidivante Gilenya (fingolimod). Nestlé a gagné 2,1%. Société Générale a revu légèrement à la hausse son objectif de cours pour l'action du géant veveysan et confirmé sa recommandation d'achat du titre.

Syngenta (+0,2%) a enregistré des ventes en léger recul au cours du 1er trimestre. Le directeur général Erik Fyrwald a laissé entendre que la reprise de l'agrochimiste bâlois par le conglomérat chinois ChemChina devrait se concrétiser au courant du mois de mai.

L'acquisition d'Actelion (+0,1%) par le géant américain Johnson & Johnson (J&J) touche pour sa part au but. Après le délai supplémentaire la part de J&J dans le laboratoire d'Allschwil dépasse allègrement les 90%.

ATS

 Toute l'actu en bref