Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Bourse suisse a fini jeudi en zone négative après avoir passé la majeure partie de la séance dans le vert. A la clôture, l'indice vedette Swiss Market Index (SMI) reculait de 0,09% à 7761,35 points.

Le SLI a perdu 0,13% à 1187,91 points et le SPI 0,04% à 8305,23 points. Sur les trente blue chips, 23 ont reculé et sept avancé. En début de séance, les marchés européens avaient profité de bonnes indications préalables en provenance des Etats-Unis, dans le sillage de la hausse du pétrole.

Cet effet n'a toutefois pas duré. Les minutes de la Réserve fédérale américaine (Fed) publiées mercredi soir ont montré que les membres de la Fed divergent à propos du rythme de hausse des taux, ce qui a causé des incertitudes.

Dans le bas du tableau, Richemont (-3,2%) et Swatch (-1,3%) ont été sous pression. Dans une étude sectorielle, Berenberg à réduit la recommandation pour Richemont à "sell" de "buy" et celle de Swatch à "hold" de "buy" et a abaissé l'objectif de cours pour les deux titres. On ne voit pas de lueur au bout du tunnel pour la branche du luxe, selon les experts de Berenberg.

Valeurs bancaires sous pression

Aux bancaires, Credit Suisse a terminé en recul de 1% après avoir perdu plus de 2% auparavant. Deutsche Bank a légèrement abaissé l'objectif de cours et confirmé "hold" en raison d'un potentiel de hausse limité pour l'action. UBS a cédé 1% et Julius Baer 1,2%. Les autres gros perdants sont Zurich (-1,6%), Schindler (-1,2%) et Dufry (-1,1%).

Avec un gain de 0,9%, Novartis a soutenu le SMI. La veille déjà, le titre avait gagné plus de 2%, effaçant en partie l'évolution mitigée des dernières semaines. Le groupe pharmaceutique a reçu l'homologation de l'UE pour son médicament Revolade dans le traitement d'enfants souffrant de thrombocytopénie immune chronique (ITP). Roche a gagné 0,5% et Nestlé 0,1%.

Les autres gagnants notables sont Aryzta (+1,9%), Swisscom (+0,5%) et Kühne+Nagel (chacun +0,5%). La Deutsche Bank a réduit l'objectif de cours d'Actelion (+0,2%) mais a confirmé "buy". Malgré les investissements consacrés au lancement d'Uptravi. Une augmentation des marges est à prévoir, a commenté la banque avant la publication des chiffres trimestriels.

Galenica a terminé sur un gain de 0,3% après avoir profité en début de séance d'une annonce selon laquelle BNP Paribas a augmenté sa participation à plus de 5%.

ATS