Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Bourse suisse est parvenue mardi à se maintenir au-dessus de la barre des 9000 points (archives).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

La Bourse suisse a cédé du terrain mardi, après le rebond survenu la veille. A la clôture, l'indice vedette SMI reculait de 0,21% à 9012,52 points.

Le SMI est parvenu à défendre la marque symbolique des 9000 points, après l'avoir frôlée juste avant la clôture. L'indice avait pourtant entamé la journée dans le vert, dépassant les 9050 points, avant de passer au rouge, d'osciller autour de l'équilibre en milieu d'après-midi puis de replonger en fin de séance.

La Corée du Nord continue de retenir l'attention. D'un côté, Corée du Sud et Union européenne plaident pour une solution pacifique du conflit avec les Etats-Unis. De l'autre, Pyongyang et Washington s'observent en chiens de faïence après leur escalade verbale de la semaine dernière.

Le SLI a cédé mardi 0,18% à 1436,39 points et l'indice élargi SPI 0,21% à 10'255,28 points. Sur les trente valeurs vedettes, 19 ont reculé, dix ont progressé et Schindler a terminé à l'équilibre.

Le bon de participation Schindler a connu une séance mouvementée après la publication de ses résultats semestriels. Le fabricant lucernois d'ascenseurs et d'escaliers mécaniques a étoffé son bénéfice net au-delà des attentes des analystes. L'Ebit et les entrées de commandes ont été conformes aux projections, mais le chiffre d'affaires en revanche a déçu.

Dufry lanterne rouge

La lanterne rouge échoit à Dufry (-1,6%), sans information spécifique, derrière Swatch Group (-1,3%), Richemont et Sonova (-0,9%).

Les valeurs bancaires, à la peine en matinée, sont parvenues à limiter les dégâts. Credit Suisse (-0,5%) et UBS (-0,1%) ont fini dans le rouge, alors que Julius Baer a inversé la tendance dans l'après-midi, parvenant à engranger 0,3%.

La saison des résultats partiels se poursuivra mercredi avec les chiffres de Swiss Life (+0,06%) et jeudi avec ceux de Geberit (+0,04%) et Swisscom (-0,2%). Le patron de Swiss Life, Patrick Frost, s'est remis de son cancer, et reprendra ses activités à temps partiel mi-septembre, puis à plein temps dès mi-octobre, a-t-il déclaré dans une interview à la NZZ.

Lonza en tête

Après les résultats semestriels de Swiss Re (-0,7%), NordLB a abaissé sa recommandation à "vendre", après "conserver", et a réduit son objectif de cours. Les chiffres ont déçu les attentes du marché. Selon l'analyste, le rendement du dividende reste attractif, mais il y a peu de potentiel pour le cours de l'action.

Dans le camp des poids lourds, Nestlé (-0,9%) a pesé sur l'indice. Au contraire, Novartis (+0,1%) Roche (+0,3%) ont terminé dans le vert.

Lonza (+2%) termine la course en tête, après avoir vu JPMorgan relever son objectif de cours. L'analyste est confiant dans la concrétisation des objectifs à moyen terme de la direction. Adecco (+0,8%), SGS et Zurich Insurance (+0,4% chacun) complètent le quatuor des gagnants.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS