Toute l'actu en bref

La Bourse suisse est repassée au-dessus de la barre des 8500 points à la clôture, portée par le rebond de Nestlé (archives).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

La Bourse suisse a fini la semaine dans le vert. L'indice vedette SMI a clôturé vendredi en hausse de 0,46% à 8506,49 points.

Le SMI est repassé au-dessus de la barre des 8500 points en clôture, porté par ses poids lourds défensifs. Les investisseurs observent une certaine prudence dans l'optique d'éventuels prochains relèvements de taux aux Etats-Unis, selon un analyste.

Sur l'ensemble de la semaine, l'indice phare de SIX a progressé de 0,6%. Le SLI a fini vendredi en hausse de 0,03% à 1347,80 points et le SPI a gagné 0,39% à 9308,74 points. Sur les 30 valeurs vedettes, treize ont avancé, quinze ont reculé, Sika et Lonza ont fini stables.

Nestlé rebondit

Avec un gain de 1,9%, Nestlé a soutenu l'indice. L'action du géant de Vevey a profité des avances faites par le géant américain Kraft au conglomérat néerlando-britannique Unilever. Ce dernier, spécialisé dans l'agroalimentaire et les cosmétiques, a cependant refusé un rapprochement. Cette annonce a relancé les spéculations sur les mégafusions dans le secteur.

L'action Nestlé avait nettement reculé la veille dans le sillage de résultats jugés décevants et de prévisions prudentes. Plusieurs analystes ont revu leur copie et, pour la plupart, légèrement abaissé l'objectif de cours. Les recommandations d'achat continuent cependant de l'emporter.

Les deux poids lourds pharma Novartis (+1,1%) et Roche (+0,3%) ont aussi soutenu l'indice. Les analystes de Jefferies ont relevé l'objectif de cours et confirmé "buy" pour les deux titres. A propos de Roche, le marché attend toujours les résultats de l'étude Aphinity sur le cancer du sein, et pour Novartis les chiffres d'affaires du médicament pour le coeur Entresto.

Clariant en tête

Meilleure performance du jour, Clariant (+2,2%), qui avait nettement reculé la veille dans le sillage de ses résultats annuels mitigés, a remonté la pente. Aux bancaires, Credit Suisse (+1,0%) a profité de commentaires élogieux de Morgan Stanley et de Bank of America Merrill Lynch. UBS (-0,8%) et Julius Baer (-0,9%) ont en revanche perdu du terrain.

Aryzta (+1,1%) a changé de direction dans l'après-midi et a encore progressé. Le titre s'est un peu redressé ces dernières séances après l'annonce du coup de balai à la direction du début de semaine.

Dans le camp des perdants, Richemont a fini en baisse de 2%, lanterne rouge. Dufry a perdu 1,7%, Bâloise 1,2%, LafargeHolcim 1% et ABB 0,8%.

ATS

 Toute l'actu en bref