Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

A la Bourse suisse, le spécialiste bâlois du commerce de détail hors taxes Dufry (+3,5%) a fait, de loin, la meilleure performance du jour (archives).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

La Bourse suisse a fini sur une note tout juste positive mardi. Le Swiss Market Index (SMI), qui avait chuté sous la barre des 8600 points en matinée, s'est repris vers la fin de la séance et a terminé à moins de trois points de cette limite psychologique.

Le SMI a fini en très légère hausse de 0,03% à 8597,02 points. Le SLI a grignoté 0,23% à 1360,93 points et le SPI 0,09% à 9543,37 points. Sur les 30 valeurs vedettes, 19 ont progressé, 9 ont reculé et Sonova et Swisscom ont fini à l'équilibre.

A New York, Wall Street cédait légèrement du terrain en début de séance, l'ambiance générale restant à la prudence face aux incertitudes politiques à travers le monde. "Le sentiment général reste plombé par les incertitudes politiques des deux côtés de l'Atlantique", ont résumé dans une note les experts de la maison de courtage Charles Schwab.

Aux Etats-Unis, M. Trump sort d'un échec cuisant sur une réforme de l'assurance santé et déplace son attention sur une réforme fiscale très attendue par Wall Street. En Europe, les regards se portent sur les déclenchements imminents du "Brexit" par Londres comme d'un nouveau référendum sur l'indépendance écossaise par Edimbourg, ainsi que, toujours, sur l'élection présidentielle française de fin avril, début mai.

Dufry en tête

En Suisse, Dufry (+3,5%) a fait, de loin, la meilleure performance du jour. Des rumeurs font état de l'intérêt du conglomérat chinois HNA pour une prise de participation dans le détaillant bâlois spécialisé dans les boutiques hors taxe. Selon une dépêche de l'agence Dow Jones basée sur des sources "proches du dossier", HNA a déjà cherché à entrer en contact avec des actionnaires de Dufry.

Aux yeux des analystes, HNA serait un partenaire intéressant pour Dufry, dans la mesure où il lui permettrait de prendre pied sur le marché chinois. Sollicité par l'agence financière awp, le groupe bâlois n'a pas souhaité commenter l'information.

ABB (+1,0%) a profité d'un ajustement des prévisions par Goldman Sachs, qui a revu à la hausse ses estimations Ebit pour la période 2017-2019 pour prendre en compte les anticipations plus élevées dans les domaines de l'électrification et de l'automation industrielle.

Kepler Cheuvreux a relevé l'objectif de cours de Clariant (+1,1%), avec recommandation d'achat. Le retournement au niveau du cash-flow survenu en 2015 a été confirmé l'an dernier. Le même broker a recommandé aux actionnaires de Syngenta (+0,1%) d'accepter l'offre de rachat de ChemChina et il a relevé l'objectif de cours, estimant que la probabilité de voir la transaction aboutir est désormais proche de 100%.

Les bancaires en hausse

Aux bancaires, UBS et Credit Suisse ont gagné chacune 1%. Le patron de la banque aux deux voiles, Tidjane Thiam, a expliqué lors d'une conférence d'investisseurs à Hong Kong, qu'il comptait prendre une décision "le plus rapidement possible" au sujet de la nouvelle augmentation de capital. "Nous considérons différentes options", a-t-il toutefois précisé.

Dans le camp des perdants, les poids lourds Nestlé (-0,5%) et Novartis (-0,1%) ont pesé sur l'indice. Roche (+0,1%) a annoncé le lancement sur le marché d'un nouveau test HPV destiné à dépister le cancer de l'utérus.

Parmi les perdants, les valeurs du luxe Swatch et Richemont ont passablement souffert, en recul de 0,3% chacune. Les autres perdants notables sont notamment Swiss Re (-0,6%) et Galenica (-0,7%, lanterne rouge).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS