Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Bourse suisse a rebondi mardi, alors que la Fed doit annoncer mercredi un relèvement de son taux directeur (archives).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

La Bourse suisse a terminé mardi sur une note positive après avoir sensiblement reculé la veille. A la clôture, l'indice vedette SMI gagnait 0,67% par rapport à la veille, à 8867,07 points.

Le SLI a gagné 0,81% à 1405,87 points et l'indice élargi SPI 0,74% à 10'103,57 points. Sur les trente valeurs vedettes, Swiss Re a fini stable et toutes les autres ont progressé. Une certaine prudence restait toutefois de mise alors que le Comité monétaire FOMC de la Réserve fédérale américaine (Fed) se réunissait ce mardi et mercredi pour statuer sur sa politique monétaire.

A Wall Street, les indices remontaient en début de séance, profitant d'un rebond du secteur technologie après deux séances de baisse. Selon l'opinion dominante, la Fed va augmenter son taux directeur mercredi à l'issue de sa réunion de deux jours.

"Cela signifie que si les membres du FOMC montent les taux comme prévu ce ne sera une surprise pour personne et que (la présidente de la Fed) Janet Yellen aura tout le temps pour discuter de la réduction du bilan", a commenté Chris Low de FTN Financial dans une note.

Novartis (+0,9%) a profité d'une victoire devant la justice américaine. La Cour suprême a décidé à l'unanimité de réduire le temps d'arrivée sur le marché des biosimilaires. Cette décision concerne une classe de médicaments particulièrement onéreuse qui peut rapporter des milliards de dollars de recettes aux laboratoires pharmaceutiques, a expliqué Mirabaud Securities.

Julius Baer en tête

Roche (+0,4%) a connu un petit passage à vide en cours de séance après un commentaire défavorable de Barclays. La banque britannique a raboté l'objectif de cours et revu à la baisse les estimations de chiffre d'affaires pour le produit Perjeta. Nestlé a gagné 0,3%.

Aux bancaires, UBS a pris 1,8%, alors que Credit Suisse (+0,1%) peine à retrouver la confiance des investisseurs. Julius Baer (+2,8%) a signé la meilleure performance du jour.

Le secteur bancaire semble être porté par les promesses de dérégulation aux Etats-Unis. La Chambre de représentants a desserré jeudi le corset législatif appliqué aux banques après la crise financière. L'administration Trump prévoit de réformer le système financier, le rendant moins contraignant pour les établissements. Les autres gagnants notables sont les valeurs du luxe Swatch Group (+2,1%) et Richemont (+1,5%), ainsi que Dufry (1,8%).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS