Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les valeurs financières ont tiré leur épingle du jeu mardi à la Bourse suisse, semblant toujours profiter de la perspective d'un prochain relèvement des taux d'intérêt pratiqués par la Fed (archives).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

La Bourse suisse a poursuivi mardi sa progression jusqu'au gong, tirée notamment par les valeurs financières. Le Swiss Market Index (SMI) a terminé la séance sur un gain de 0,63% à 8236,01 points.

Le Swiss Leader Index (SLI) s'est adjugé 0,80% à 1247,17 points et le Swiss Performance Index (SPI) 0,56% à 8951,50 points. Sur les trente principales valeurs de la cote, six ont clôturé dans le rouge et Schindler est retourné au rez-de-chaussée.

Les valeurs financières ont tiré leur épingle du jeu, semblant toujours profiter de la perspective d'un prochain relèvement des taux d'intérêt pratiqués par la Réserve fédérale américaine (Fed). Sa présidente avait en effet indiqué vendredi soir que l'économie américaine approchait des seuils requis pour une telle opération, sans s'avancer sur un calendrier.

LafargeHolcim en tête

En Suisse, LafargeHolcim (+3,3%) s'est offert la victoire d'étape. Aryzta (+2,9%) est monté sur la seconde marche du podium, sans indication particulière.

Viennent ensuite un peloton de financières, emmenées par Credit Suisse (+2,7%) et composées en outre de Zurich Insurance (+1,8%) et UBS (+1,5%). Swiss Re (+1,4%), Julius Baer (+1,3%) et Swiss Life (+1,2%) suivent de près. Credit Suisse semble retrouver les faveurs des investisseurs américains ces derniers temps, avec le franchissement de la barre des 5% par Capital Group et de celle des 10% par Harris Associates.

En délicatesse dans les premiers échanges, Bâloise s'est repris en fin d'exercice pour terminer sur une avancée de 0,8%.

Les poids lourds avaient en outre relâché le frein à main. Novartis s'est enrobé de 0,3%, Roche de 0,4% et Nestlé de 0,5%. Le mastodonte alimentaire veveysan n'a ainsi par réagi outre-mesure à l'échec de la tentative d'approche de son concurrent Mondelez sur le chocolatier américain Hershey.

Sonova perdant du jour

Parmi les rares perdants du jour, Sonova (-0,6%) et Galenica (-0,4%) ont terminé en fond de classement. SGS et Kühne+Nagel ont cédé 0,2% chacun, tandis que ABB et Richemont ont égaré 0,1%. Bernstein a publié ce jour une étude sur le secteur du luxe, doutant d'une reprise avant deux ou trois trimestres.

Sur le marché élargi, une volée de seconds couteaux se sont livrés à l'exercice de la présentation de leurs résultats intermédiaires, avec bonheur pour Vetropack (+5,0%) et Huber+Suhner (+4,2%). Allreal (+0,4%) a suscité moins d'enthousiasme et VP Bank (-0,5%) un peu de dépit.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS