Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Bourse de Tokyo a chuté, plombée par de nouvelles statistiques décevantes en Chine. Et la révision des chiffres du PIB japonais au deuxième trimestre s'avère moins réjouissante que les investisseurs ne le croyaient au premier abord.

A l'issue des échanges, l'indice Nikkei des 225 valeurs vedettes a lâché 2,43% à 17'427,08 points, son plus bas niveau de clôture depuis février. L'indice élargi Topix a cédé 2,00% à 1416,71 points. La séance a été plutôt active, avec 2,23 milliards de titres échangés sur le premier marché.

ATS