Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Brigitte Engerer, célèbre pianiste française formée à l'école russe, est décédée samedi à Paris à l'âge de 59 ans, a annoncé son agent. La virtuose a mené une brillante carrière internationale.

Brigitte Engerer, née le 27 octobre 1952 à Tunis, "a joué avec les plus grands", selon un communiqué des Concerts De Valmalète. Cette organisation, qui a annoncé son décès, ne précise pas les causes de la mort de la pianiste.

La virtuose a donné son dernier concert le 12 juin dernier au Théâtre des Champs-Elysées à Paris, où elle a joué le concerto de Schumann avec l'Orchestre de Chambre de Paris, cinquante ans après son tout premier concert dans cette même salle.

A l'âge de 17 ans, Brigitte Engerer avait quitté Paris pour étudier en URSS, à l'invitation du Conservatoire de Moscou. "Une partie d'elle-même est devenue russe à jamais", affirme samedi son agent.

Carrière sans frontières

Selon Stanislas Neuhaus, qui a été son professeur pendant cinq ans, Brigitte Engerer était "l'une des pianistes les plus brillantes et les plus originales de sa génération". "Son jeu se caractérisait par son sens artistique, son esprit romantique, son ampleur, la perfection de sa technique, ainsi que par un science innée d'établir le contact avec l'auditoire", explique-t-il.

Bigitte Engerer a connu une carrière sans frontières. Elle a joué avec les plus grands à Berlin, à Paris comme à New York. Sa vie est "une inlassable quête de la vérité musicale à laquelle elle apporta la somme de ses talents", ont déclaré les Concerts De Valmalète.

ATS