Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les partisans de l'initiative de protection contre la fumée passive ont lancé leur campagne lundi en vue de la votation du 23 septembre. Le texte permettrait d'appliquer à toute la Suisse une solution existant dans huit cantons, dont tous les romands hormis le Jura.

"La santé de milliers d'employés de la restauration est en jeu", a souligné la conseillère nationale Yvonne Gilli (Verts/SG) devant les médias à Berne. A l'heure actuelle, ceux-ci travaillent encore, dans de nombreux cantons, dans des espaces fumeurs.

Si l'initiative est acceptée, les espaces fermés qui servent de lieu de travail et ceux accessibles au public, comme les restaurants, bars, écoles, hôpitaux et bureaux seront non-fumeurs dans toute la Suisse. Des fumoirs pourront être aménagés, à condition que personne n'y travaille. Il sera aussi toujours permis de fumer à l'extérieur et dans les locaux privés.

Bureau individuel

Les partisans ont insisté sur le fait qu'il sera toujours possible de fumer dans un espace individuel de travail, contrairement à ce qu'affirment les opposants. "Nous nous opposons à la fumée passive, pas au tabagisme en tant que tel", a relevé la directrice de la Ligue pulmonaire suisse Sonja Bietenhard.

Les partisans avancent l'argument de la santé publique: les maladies liées à la fumée ont fortement diminué dans les cantons où la solution prônée par l'initiative est en vigueur. Dans le canton pionnier du Tessin, les infarctus ont reculé de 20%, a assuré le conseiller national Fabio Regazzi (PDC).

Ces chiffres ont été confirmés par une étude dans les Grisons, où les infarctus ont diminué de 21%, a souligné l'oncologue st-gallois Thomas Cerny. Dans le canton de Genève, les maladies des voies respiratoires ont baissé de 19%, ce qui permet d'éviter 1000 hospitalisations par année.

Les employés de la restauration qui travaillent sans fumée sont aussi en meilleure santé. Les améliorations constatées au niveau du rythme cardiaque correspondent à un gain de trois années de vie, a poursuivi M. Cerny.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS