Candidate du POP, Anaïs Timofte s'est déclarée dimanche "très satisfaite" de son résultat. Même si elle arrive dernière avec 3,26% des voix.

"J'étais l'inconnue dans cette campagne" au Conseil d'Etat vaudois, face à l'exposition très forte des candidats du PS et de l'UDC. Dans ce contexte, "nous n'avons pas à rougir, c'est extrêmement positif", a affirmé Anaïs Timofte.

Surtout, la candidature du POP a donné un peu plus de virulence à cette campagne. Cela a "secoué le ronron" entre les têtes et les programmes bien connus. Anaïs Timofte a dit ne rien regretter de cette double candidature de la gauche radicale.

Selon la jeune femme de 27 ans, le POP a ses électeurs, qui ne sont pas les mêmes ceux d'Ensemble à gauche et de son candidat Jean-Michel Dolivo. Cela clarifie les différences et cela pousse en avant le POP, s'est félicitée Anaïs Timofte.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.