Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Madrid - Le Parlement régional de Catalogne, qui a voté en juillet l'interdiction des corridas à partir de 2012, a voté mercredi pour maintenir les fêtes taurines des "correbous". Au cours de celles-ci, le taureau n'est pas mis à mort.
Les députés ont voté pour cette décision à 114 votes contre 5.
Les "correbous" sont des fêtes taurines dans lesquelles le taureau est épargné, contrairement aux corridas. Une corde est attachée autour des cornes et du cou de l'animal, et les habitants tirent chacun de leur côté pour le retenir.
Une autre fête populaire en Catalogne est le "toro de fuego", où des torches sont accrochées aux cornes du taureau, puis il dévale les rues de la ville ou du village, pendant que les habitants essaient de l'exciter ou de courir avec lui.
Le Parlement régional catalan a voté le 28 juillet l'interdiction des corridas à partir de 2012, alors que le débat sur cette pratique monte en Espagne.
Une centaine de manifestants ont ainsi réclamé dimanche à Madrid un débat sur l'interdiction de la corrida au Parlement régional, après avoir recueilli 51'600 signatures de Madrilènes en faveur d'une telle mesure.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS