Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Selon une étude allemande, la centrale nucléaire argovienne de Beznau présente des défauts de sécurité. Franz Untersteller, ministre de l'environnement du Land voisin de Bade-Wurtemberg et commanditaire de l'enquête, a déclaré jeudi être "alarmé".

Les deux réacteurs de Beznau présentent de "graves lacunes" de sûreté en cas de séisme ou d'inondation, ainsi qu'au niveau des bassins de rétention, des groupes électrogènes et du système de refroidissement, précise le ministère dans un communiqué.

Standards européens pas respectés

La centrale argovienne ne remplit pas les normes allemandes de sécurité nucléaire dans la plupart des domaines importants, poursuit M. Untersteller, cité dans le communiqué.

Le ministre demande donc au gouvernement allemand, ainsi qu'à la Commission européenne de s'engager pour faire respecter les standards européens. Des recherches ponctuelles, telles que les tests de résistance nucléaire effectués par l'UE, ne sont pas suffisantes, estime-t-il.

Axpo balaie les critiques

L'expertise, menée par l'Institut allemand de recherche sur l'environnement (Öko-Institut) en collaboration avec le Physikerbüro de Brême, épingle aussi la centrale alsacienne de Fessenheim, dont la sécurité est considérée comme "insuffisante".

Le groupe Axpo a récusé ces critiques dans une prise de position. L'exploitant de la centrale de Beznau estime que l'étude présentée jeudi se base principalement sur des critères d'évaluation allemands qui n'étaient pas compris dans les tests européens. La centrale argovienne a obtenu de très bons résultats au test de résistance de l'UE, a-t-il argumenté.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS