Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le dioxyde de chlore n'est pas assez efficace pour combattre les légionelles dans l'eau de refroidissement de la centrale nucléaire de Leibstadt (AG). Après une année de traitement avec cette substance, les exploitants vont revenir à l'emploi d'eau de javel, utilisée depuis 2011.

La centrale veut déposer une demande pour pouvoir utiliser l'eau de javel (hypochlorite de sodium) à long terme, indique-t-elle jeudi. Depuis 2011, la centrale doit traiter chimiquement son eau de refroidissement pour faire baisser le taux de légionelles.

Les légionelles sont des bactéries qui se développent dans l'eau à une température entre 30 et 40 degrés. Elles peuvent provoquer la légionellose, une forme de pneumonie potentiellement mortelle.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS