Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le réacteur a toujours été dans un état sûr et en aucun moment des personnes ou l'environnement n'ont été mis en danger, assure BKW.

KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

(sda-ats)

La centrale nucléaire de Mühleberg (BE) a repris la production et est à nouveau connectée au réseau depuis jeudi matin, annonce BKW SA. Un réacteur de la centrale avait été arrêté d'urgence mercredi à 10h34 en raison d'un problème technique.

Le système de surveillance de la conduite de pression, qui mène de la cuve du réacteur jusqu'aux turbines, avait détecté une brève augmentation de la radioactivité, indique l'exploitant jeudi matin dans un communiqué. Celle-ci est due à une hausse sur une courte durée de la quantité d'hydrogène dans l'alimentation en eau.

Cette détection a automatiquement bloqué la conduite de pression et provoqué l'arrêt de l'installation, selon le résultat des analyses menées mercredi.

L'installation a pu redémarrer après le feu vert de l'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire. Le réacteur a toujours été dans un état sûr et en aucun moment des personnes ou l'environnement n'ont été mis en danger, assure le groupe énergétique bernois.

Une vieille dame

Les arrêts automatiques ne surviennent pas souvent. Mühleberg a été mise à l'arrêt en 2012 à cause d'une panne des mesures et en 2015 en raison de manoeuvres de couplage au niveau des turbines.

La centrale a été mise en service en 1972 et est aujourd'hui l'une des plus anciennes installations nucléaires au monde. L'exploitant BKW a annoncé sa fermeture fin 2013. Mühleberg sera débranchée du réseau en décembre 2019.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS