Toute l'actu en bref

Des personnalités viennent parfois donner un coup de main pour recevoir les promesses de dons à la centrale téléphonique de l'oeuvre d'entraide. Ici la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga lors d'une précédente action (archives).

KEYSTONE/WALTER BIERI

(sda-ats)

La Chaîne du Bonheur organise le 11 avril prochain une journée nationale de collecte de fonds pour aider les pays victimes de la famine en Afrique. Les ONG suisses sont à l'œuvre, mais l'argent manque.

La journée nationale de solidarité sera organisée en collaboration avec la SSR. Le 11 avril, de 06h00 à minuit, plus de 300 bénévoles recueilleront les promesses de dons dans les centrales téléphoniques des quatre studios de la SSR à Genève, Zurich, Coire et Lugano, a indiqué mardi la fondation. Mais les dons peuvent être effectués dès maintenant en ligne sur www.bonheur.ch ou par compte de chèque postal.

Les radios privées sensibiliseront aussi la population. L'action sera également promue sur les réseaux sociaux. Sur Facebook, Twitter et Instagram, chacun pourra suivre le déroulement de la journée en temps réel, s'informer sur la catastrophe à travers des interviews, des vidéos et des photos.

Les organisations partenaires de la Chaîne du Bonheur sont déjà présentes sur le terrain. Au Soudan du Sud, où l'accès aux zones les plus durement touchées est très difficile, l'EPER, Medair, Caritas Suisse, la Croix-Rouge suisse et Terre des hommes - Aide à l'enfance apportent déjà une aide à plusieurs milliers de personnes.

En Somalie, où une épidémie de choléra est venue aggraver la situation, Save the Children, ADRA et Medair sont actifs. Au Nigéria, Save the Children soutient actuellement de vastes populations déplacées.

La fondation a lancé à la mi-mars un cri d'alarme pour aider les victimes de la famine sur le continent noir. Elle a déjà récolté un million de francs. Selon l'ONU, 20 millions de personnes sont menacées de famine en Somalie, au Yémen, au Soudan du Sud et au Nigeria.

ATS

 Toute l'actu en bref