Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Washington - La Chambre des représentants américaine a adopté jeudi, quelques heures après le Sénat, un projet de loi de sanctions contre l'Iran pour forcer Téhéran à abandonner ses ambitions nucléaires. Le texte peut désormais être envoyé au président Barack Obama pour promulgation.
Après un vote écrasant du Sénat (99-0), la Chambre des représentants a suivi l'exemple de la chambre haute en approuvant le texte par 408 voix contre 8.
Le Congrès a approuvé ce texte, négocié entre les deux chambres, deux semaines après l'adoption de nouvelles sanctions par l'ONU. Les dirigeants de l'Union européenne ont également décidé la semaine dernière d'adopter une série de sanctions. Le texte américain viendra compléter ces sanctions multilatérales.
"Nous devons utiliser tous les outils à notre disposition pour arrêter la marche de l'Iran vers la nucléarisation", a dit la présidente de la Chambre des représentants Nancy Pelosi peu avant le vote à la chambre.
Le projet de loi renforce une législation déjà en vigueur pour y ajouter toute une gamme de nouvelles sanctions économiques, afin de tenter de persuader l'Iran d'abandonner son programme nucléaire. Le texte vise notamment à perturber l'approvisionnement en essence de Téhéran qui ne dispose pas de capacités de raffinage suffisantes.
Malgré une large approbation de ce texte, plusieurs élus se sont inquiétés de la possibilité qu'a le président de déroger aux sanctions. "Ce texte est en fait une demi-mesure, un demi-projet de loi, car 50% dépend de qui? De la volonté du président Obama d'appliquer les sanctions rapidement", a dit le représentant républicain Scott Garrett.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS