Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La chanteuse américaine de jazz, blues et soul Etta James est décédée vendredi à Los Angeles à l'âge de 73 ans des suites d'une leucémie, a annoncé le porte-parole de la star. Elle avait remporté dans sa carrière quatre Grammy Awards et 17 Blues Music Awards.

"Sa musique transcendait tous les genres. J'ai travaillé avec Etta pendant 30 ans, elle était mon amie et elle va me manquer", a déclaré Lupe De Leon dans un communiqué, ajoutant que la chanteuse, de son vrai nom Jamesetta Hawkins, était atteinte d'une leucémie en phase terminale et était décédée dans un hôpital de Riverside (est de Los Angeles).

"Le décès est survenu suite à des complications de sa leucémie. Son mari Artis Mills et ses fils Donto et Sametto James étaient à ses côtés. C'est une perte terrible pour sa famille, ses amis et tous ses fans dans le monde entier", a ajouté Lupe De Leon.

"At least"

La chanteuse était notamment connue pour son tube de 1960 "At Last", écrit par Mack Gordon et Harry Warren en 1941, qui avait d'abord connu le succès grâce à Glenn Miller avant d'être repris par Nat King Cole, puis en 1960 par Etta James elle-même, qui en avait fait sa chanson fétiche.

En 2009, Beyoncé Knowles a chanté ce classique au début du bal d'investiture du président américain Barack Obama, que ce dernier avait ouvert par une danse avec son épouse Michelle.

ATS