Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La "reine du disco" Donna Summer est morte jeudi en Floride à l'âge de 63 ans des suites d'un cancer, a indiqué sa famille. Selon le site Internet spécialisé dans la vie des célébrités TMZ, la star américaine, née en 1948, est décédée d'un cancer des poumons.

"Tôt ce matin, nous avons perdu Donna Summer Sudano, une femme pleine de talents, le plus grand étant sa foi", a écrit sa famille. La chanteuse avait remporté cinq Grammy Awards, notamment pour ces premiers succès.

Donna Summer avait marqué l'histoire du disco dans les années 1970, avec des hits comme "Love to love you baby", "Last Dance" ou "Hot Stuff". Elle essayait ces derniers mois de terminer un album, indique TMZ.

Dépression et prière

"Après avoir connu un tel succès, je ne savais plus quoi faire. Plus rien n'avait de signification. Je me suis senti désespérée et déprimée. J'ai commencé à prendre des médicaments", avait raconté la chanteuse, des années plus tard. C'est par la prière qu'elle a finalement retrouvé goût à la vie , disait-elle dans la même interview.

L'annonce de sa mort a provoqué un flot de réactions sur Twitter. "Repose en paix Donna Summer!!! Tu as vraiment changé la donne", a écrit la chanteuse Mary J. Blige. "Mes condoléances à la famille et aux proches de Donna Summer. Elle va terriblement nous manquer. Elle était vraiment la reine du disco", écrit la chanteuse La Toya Jackson.

Signe de l'influence de Donna Summer par delà les genres musicaux, en France, le groupe de rap "113" lui a rendu hommage: "Après Whithney Houston, une autre grande légende de la musique vient de nous quitter... Repose en paix Donna Summer", est-il écrit dans le message de @mokobe113, l'un des membres du groupe.

ATS