Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Issue d'une famille de musiciens, France Gall a connu le succès à 16 ans, avec des titres très différents comme "Sacré Charlemagne" ou "Poupée de cire, poupée de son" (archives).

KEYSTONE/STR

(sda-ats)

La chanteuse française France Gall, 70 ans, est décédée dimanche matin peu après 10h00. Elle souffrait d'un cancer, a annoncé sa chargée de communication Geneviève Salama.

"Il y a des mots qu'on ne voudrait jamais prononcer. France Gall a rejoint le 'Paradis blanc' le 7 Janvier, après avoir défié depuis 2 ans, avec discrétion et dignité, la récidive de son cancer", indique Geneviève Salama dans un communiqué, se référant à la chanson "Le Paradis Blanc". Cette dernière, qui évoque la mort, a été écrite par le musicien français Michel Berger, dont France Gall fut la muse et l'interprète.

Issue d'une famille de musiciens, la chanteuse avait connu le succès dès l'âge de 16 ans.

Parmi ses chansons les plus célèbres figurent "Poupée de cire, poupée de son", puis "La Groupie du pianiste", "Si, Maman, si", "Ella, elle l'a", "Quelques mots d'amour", ou encore "Résiste".

France Gall, qui avait connu plusieurs drames personnels au cours de sa vie, était hospitalisée depuis mi-décembre, officiellement pour une infection sévère. La chanteuse avait eu un cancer du sein un an après le décès subit de son époux Michel Berger en 1992 à 44 ans, d'un infarctus.

Elle s'était retirée de la scène après le décès de sa fille Pauline de mucoviscidose, en 1997. Elle était cependant sortie du silence en 2015 pour la comédie musicale "Résiste", qui remettait au goût du jour les tubes du couple qu'elle formait avec Michel Berger.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS