Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un chaton sauvage est en train de se refaire une santé au parc zoologique du Bois du Petit-Château à La Chaux-de-Fonds. Découvert agonisant dans la forêt par un garde-faune, cette petite femelle âgée d'environ trois mois n'est plus en danger de mort.

"Si elle recouvre toutes ses facultés, elle sera relâchée dans la nature", a dit à l'ats la gardienne-chef du parc Yasmine Ponnampalam, revenant sur une information de "L'Express/L'Impartial". Mais il n'est pas évident que l'animal puisse retrouver sa forêt.

Graves troubles neurologiques

Selon Mme Ponnampalam, à son arrivée il y a un mois, l'état du chaton était désespéré. Il était atteint de graves troubles neurologiques, vraisemblablement dus à un kyste au cerveau provoqué par une toxoplasmose. Il tournait sur lui-même, tombait sur le côté, manifestement quasi aveugle.

Le chaton a passé deux semaines aux soins intensifs chez le vétérinaire. "Il n'a pas été nécessaire de l'opérer, les choses se sont améliorées grâce à des médicaments", explique la gardienne-cheffe.

Retour à la vie sauvage

Cette dernière ne cache qu'il n'est pas sûr que l'animal puisse entièrement récupérer. Il fera alors partie des pensionnaires du parc zoologique. Celui-ci le prépare en tous les cas à retrouver la vie sauvage en lui redonnant de petites proies vivantes afin que l'animal ne perde pas ses instincts de chasse.

Pour les mêmes raisons, il sera sans doute temporairement placé dans un enclos plus grand, vraisemblablement à Utzenstorf (BE), auprès de la station suisse pour animaux sauvages. Si tout se passe bien, le retour à la vie sauvage pourrait se faire à la fin de l'été ou plutôt au printemps prochain.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS