Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les Chinois pourront à nouveau apprécier les vertus du camembert (archives)

KEYSTONE/AP ISIGNY SAINTE MER

(sda-ats)

Les autorités sanitaires chinoises ont levé l'interdiction d'importer certains fromages à pâte molle, dont de nombreux produits français comme le camembert et le brie. Les douanes chinoises avaient banni ces fromages voici deux mois à peine.

Des rencontres la semaine dernière entre des représentants de l'Union européenne (UE) et des autorités sanitaires chinoises ont permis de débloquer la situation, selon William Fingleton, porte-parole de la délégation de l'UE à Pékin.

"C'est un vrai soulagement. Mais c'était attendu, car l'administration chinoise a tout de suite montré sa volonté de ne pas faire durer cette situation", a indiqué lundi Vincent Marion, cofondateur de Cheese Republic, qui se présente comme la principale boutique en ligne de vente de fromages en Chine.

"L'interdiction était en place seulement pour une courte période, donc cela n'a pas perturbé nos affaires. Maintenant, on peut continuer comme avant", a déclaré pour sa part Axel Moreaux, le gérant du restaurant français Paradox à Pékin.

Les douanes chinoises avaient commencé il y a près de deux mois, contre toute attente, à bloquer l'importation de fromages à pâte molle ou persillée comme le camembert, le brie, le roquefort, ou encore le gorgonzola italien.

Ces types de produits contiennent des cultures bactériennes utilisées traditionnellement dans la production fromagère en Europe. Mais la législation en Chine n'était pas entièrement claire sur la légalité ou non de ce type de bactéries.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS