Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La capitale du Yémen, Sanaa, a été la cible dès l'aube de nouvelles de frappes aériennes. Les raids de la coalition menée par l'Arabie saoudite se sont poursuivis dans la matinée. Ils semblaient viser le quartier diplomatique.

Le royaume wahhabite et ses alliés sunnites ont lancé jeudi passé une campagne de raids contre les milices chiites houthies opposées au président Abd-Rabbou Mansour Hadi qui tiennent Sanaa et cherchent à s'emparer d'Aden, le grand port du sud du pays. De violents affrontements ont été signalés dans sept provinces du sud et de l'est du pays.

Durant le week-end, les avions de la coalition arabe ont notamment frappé des objectifs militaires dans les aéroports de la capitale Sanaa et d'Hodeïda, grand port sur la mer Rouge. Des camps militaires des Houthis et de l'ex-président Ali Abdallah Saleh ont également été visés dans la région de Saada, bastion des Houthis proche de la frontière saoudienne.

Dans ce contexte, des centaines d'étrangers ont été évacués ces derniers jours. Un navire de guerre chinois est entré dans le port d'Aden dimanche afin d'évacuer des diplomates et autres expatriés chinois, a déclaré à Reuters un responsable portuaire.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS