Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les Colombiens ont été à la fête à l'occasion de la dernière étape - raccourcie - du Tour de Suisse à Davos. Jarlinson Pantano (IAM) s'est imposé tandis que Miguel Angel Lopez gagne le général.

Les organistateurs avaient décidé de raccourcir à 57 km cette dernière étape, qui aurait dû être un circuit des Alpes avec l'ascension de l'Albula (2315 m) et de la Flüela (2383 m) en raison des averses de pluie. L'Albula a été rayée du programme et les coureurs se sont élancés à La Punt pour se retrouver sur les premiers lacets de la Flüela après 27 km seulement.

Miguel Angel Lopez a rapidement montré qu'il était le plus fort et qu'il serait pratiquement impossible de le lâcher avant la ligne d'arrivée. Le Colombien de l'équipe Astana est même parti seul à 1,5 km du sommet de la Flüela. Il a finalement été repris dans la descente par Ion Izagirre, Tejay Van Garderen, Pantano et Sergeï Chernetskiy.

Le quintette s'est joué la victoire d'étape dans les rues de la station grisonne. Pantano a lancé le sprint aux 200 mètres et n'a été inquiété que par le Russe Chernetskiy. Le Colombien était tout à sa joie. Il apportait à l'équipe IAM sa deuxième grande victoire de la saison après le succès de l'Allemand Kluge lors d'une étape du Tour d'Italie. L'exploit de Pantano changera-t-il le destin de l'équipe IAM appelée à disparaître à la fin de la saison ?Ce week-end aucune nouvelle ayant contre cette tendance n'est apparue dans la caravane.

Au classement général, Lopez s'impose avec 12'' d'avance sur l'Espagnol Ion Izagirre et 18'' sur le Français Warren Barguil, qui n'a jamais pu inquiéter Lopez sur cette mini-étape nerveuse. Lopez est le premier Colombien à remporter le Tour de Suisse. Il s'est imposé dans l'édition la plus arrosée de ces vingt dernières années.

Lopez (22 ans), un ancien vainqueur du Tour de l'Avenir en 2014, avait commencé la saison avec des succès d'étape au Tour de Langkawi (MAL) et au Tour de San Luis (ARG). Il avait ensuite un peu disparu des radars. Au Tour de Romandie, il avait abandonné le dernier jour alors qu'il était loin au classement général. Après la boucle romande, il est reparti chez lui en Colombie à 2600 m d'altitude où son équipe l'a laissé se préparer au mieux. Il n'est pas prévu sur le Tour de France mais devrait en principe courir la Vuelta.

ATS