Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le rachat de Goldbach par Tamedia pourrait créer une position dominante, selon la COMCO (archives).

KEYSTONE/WALTER BIERI

(sda-ats)

La Commission de la concurrence (COMCO) procède à un examen approfondi du rachat envisagé de Goldbach par le groupe de presse zurichois Tamedia. Les deux entreprises projettent de devenir un des distributeurs ayant le plus fort taux de pénétration en Suisse.

Des indices existent selon lesquels la concentration crée ou renforce une position dominante, a fait savoir mercredi le gendarme de la concurrence dans un communiqué. Avec plus de 50 médias et plateformes numériques, Tamedia couvre une grande partie de la population suisse dans toutes les régions linguistiques.

Goldbach, société zurichoise spécialisée dans la commercialisation d'espaces publicitaires, possède en Suisse une des positions de leader dans les médias électroniques. Tamedia et Goldbach envisagent de proposer des offres à 360 degrés dans les domaines TV, radio, des médias imprimés et en ligne ainsi que de la publicité extérieure.

Position dominante

A l’issue de l’examen préalable, la COMCO arrive à la conclusion que la concentration pourrait conduire à des économies d’envergure par l’entremise des différents canaux publicitaires (TV, radio, médias imprimés et en ligne ainsi que publicité extérieure). Ce qui pourrait créer une position dominante ou renforcer une position dominante préexistante.

C’est la raison pour laquelle la COMCO va examiner de façon approfondie la manière dont la concentration envisagée impacte la concurrence. L’examen doit intervenir dans le délai légal de quatre mois.

Avec plus de 50 médias et plateformes numériques, Tamedia atteint une grande partie de la population suisse dans toutes les régions linguistiques. En Suisse romande, l'éditeur contrôle notamment 20 Minutes, 24 Heures, La Tribune de Genève et Le Matin.

Offre publique d'achat

Le groupe Goldbach possède en Suisse une position dominante dans la distribution de médias électroniques. Il y a la maison Goldbach Group AG, mais aussi la société de commercialisation télévisée Goldbach Media (Switzerland) SA à laquelle sont rattachées les filiales de RTL et ProSiebenSat.1 ainsi que la société de commercialisation de publicités numériques Goldbach Audience (Switzerland) AG, dont IP Deutschland et SevenOne Media détiennent chacune 24,95%.

Au terme de son offre publique d'achat sur Goldbach, Tamedia a obtenu 96,9% des actions de la société basée à Küsnacht (ZH). Le groupe de presse avait proposé 35,50 francs par action nominative lors de la publication du prospectus d'offre le 2 février pour un total estimé à 216 millions de francs.

Le partenariat entre Goldbach et Tamedia doit permettre de faire face, sur la marché publicitaire suisse, aux géants Facebook et Google, mais aussi à la montée du groupe Admeira. Cette société publicitaire est une coentreprise de Swisscom, de la SSR et de l'éditeur zurichois Ringier.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS