Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Swisscom a abusé de sa position dominante dans le domaine des connexions à haut débit, estime la Commission de la concurrence (COMCO). Le numéro un suisse des télécommunications, sanctionné d'une amende de 7,92 millions de francs, conteste cette décision.

L'affaire concerne la soumission en 2008 de la mise en réseau des sites postaux, a indiqué jeudi la COMCO dans un communiqué. Swisscom avait remporté l'appel d'offres de La Poste en proposant un prix inférieur de 30% à celui de ses concurrents qui eux-mêmes dépendent de ses prestations préalables.

Pour le gendarme de la concurrence, le comportement de Swisscom constitue un abus de position dominante dans le domaine des connexions à haut débit. Lors de cette soumission, Swisscom a fixé le prix des prestations préalables à un niveau tel que ses concurrents ne pouvaient rivaliser avec son offre, écrit-il.

Swisscom réfute la décision ainsi que l'amende et annonce un recours devant le Tribunal administratif fédéral. "Nous sommes persuadés de nous être comportés correctement", relève le patron du groupe Urs Schaeppi cité dans un communiqué. L'offre de Swisscom était au prix le plus bas et était conforme au marché, se défend l'opérateur.

L'enquête a été ouverte en 2013 après la plainte d'un des concurrents de Swisscom. Les autres prestataires auxquels l'offre a été soumise sont Sunrise et upc cablecom.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS