Navigation

La communauté sourde nomme "coronavirus" signe de l'année

Le signe "coronavirus" a été nommé signe de l'année 2020 par la communauté suisse des sourds. L'idée du signe "coronavirus": figurer le virus tant dans sa forme que dans sa propagation rapide. Fédération Suisse des Sourds sda-ats
Ce contenu a été publié le 15 décembre 2020 - 10:01
(Keystone-ATS)

La Fédération suisse des sourds a désigné "coronavirus" comme signe de l'année. L'apparition de ce nouveau signe, trouvé au printemps, illustre l'évolution des langues des signes selon l'actualité.

"Le choix a quasiment fait l'unanimité dans notre communauté", annonce la Fédération suisse des sourds dans un communiqué mardi. Le couronnement de "coronavirus" comme signe de l'année montre à la fois la domination de la pandémie dans l'actualité et les manières dont évoluent les langues des signes au fil des époques.

Les communautés sourdes du monde entier créent fréquemment de nouveaux signes afin que les personnes sourdes n'aient pas à devoir épeler à l'aide de l'alphabet manuel les phénomènes faisant les gros titres. Ainsi, elles ont cherché au printemps un nouveau signe pour représenter le coronavirus. Pour une fois, relève, la fédération, ce signe est globalement le même dans les langues des signes du monde entier.

C'est la cinquième année consécutive que la Fédération suisse des sourds désigne le signe de l'année. En 2016, elle avait couronné "Trump", en 2017 "Roger Federer", en 2018 "Alain Berset" et "Greta Thunberg" l'année passée.

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.